Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

Economie

Le salon qui dessine les tendances du secteur high-tech

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 06/01/2011

Le Consumer Electronic Show (CES), qui se tient cette année du 6 au 10 janvier à Las Vegas, est le salon au cours duquel les professionnels des nouvelles technologies dévoilent ce qu’ils pensent être les tendances de l’année.

Suivez le salon CES 2011 de Las Vegas comme si vous y étiez en cliquant ici. 

Il n’y a pas que les casinos à Las Vegas. Tous les ans, pendant quatre jours, la capitale américaine du jeu se transforme en haut lieu pour technophiles. Cette année encore, le Consumer electronic show (CES) devrait accueillir plus de 120 000 visiteurs avides de découvrir ce que 2011 leur prépare comme nouveaux gadgets.

Le CES est en effet la première grand messe de l’année du secteur des nouvelles technologies. Un passage jugé essentiel par tous les constructeurs ou presque. Plus de 2 000 exposants remplissent ce gigantesque salon de la taille de 35 terrains de football américain. Leur objectif : montrer leur vision de l’évolution du secteur pour l’année à venir.

Ce salon – contrairement au CeBit, son équivalent allemand – n’est pas une caverne d’Ali Baba des nouveautés immédiatement disponibles dans le commerce. On y peaufine ses prototypes, histoire de mettre l’eau à la bouche aux visiteurs. Depuis qu’il a été fondé en 1967, le CES a, tout de même, été le théâtre de grands tournants technologiques, comme le CD qui y a été dévoilé pour la première fois en 1981 et le DVD en 1996.

Paradoxe

2011 sera-t-il un grand cru ? C’est l’un des paradoxes du moment. 2010 a été profondément marquée par les nouvelles technologies avec l’arrivée de l’iPad, la tablette d’Apple, et l’explosion de l’Internet mobile. Mais ces révolutions se sont faites hors CES. D’abord parce qu’Apple n’y participe jamais préférant dicter son propre calendrier. Ensuite parce que le Consumer Electronic Show a raté le coche du "mobile" au profit de Barcelone. La ville espagnole -et son Mobile World Congress- est devenue le haut lieu des téléphones portables.

Il reste au CES à se raccrocher aux branches numériques. C’est ce que craint l’influent blog technologique TechCrunch. Las Vegas devrait entériner l’entrée dans l’ère des tablettes numériques. Les Microsoft, Toshiba, LG et autres profiteront probablement du salon pour se lancer sérieusement à l’assaut de l’iPad. L’Internet partout – et surtout dans les téléviseurs – devrait être l’autre grand gagnant de ce CES. Des écrans de plus en plus (et de mieux en mieux) connectés au web garniront les stands des Sony, Panasonic et autre Samsung.

Le salon de Las Vegas demeure cependant la meilleure vitrine de l’imagination dans ce secteur. Des prototypes d’engins improbables promis à un avenir incertain sont dévoilés. L’an passé, des ordinateurs portables transparents y côtoyaient des écrans de télévision intégrés à des nounours en peluches...

Première publication : 03/01/2011

  • ÉLECTRONIQUE

    CES 2011 : le grand show high tech de Las Vegas défie la crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)