Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : le procès de Germain Katanga reprend à Kinshasa

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : Moïse Katumbi sollicite la protection de l'ONU

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Scrutin local au Royaume-Uni : Londres, l'exception travailliste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Course à la Maison Blanche : l'imbattable Donald Trump ?

En savoir plus

TECH 24

Revenu universel : le nouveau cheval de bataille de la Silicon Valley

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Les confidences d’un artisan pipier de Paris

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Richard Berry

En savoir plus

FOCUS

Philippines : l'incroyable retour du clan Marcos, symbole des années noires de la dictature

En savoir plus

#ActuElles

Les femmes dans l’entreprise : Isabelle Kocher, première directrice générale du CAC40

En savoir plus

Economie

Les Français sacrés champions du monde du pessimisme économique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/01/2011

Les résultats d'un sondage réalisé dans 53 pays révèlent que la France compte le plus grand nombre de personnes inquiètes pour leur avenir économique (61 %). Paradoxalement, les pays les plus pauvres sont les plus optimistes.

AFP - Les pays européens, la France en tête, envisagent l'année 2011 avec pessimisme à l'inverse des pays émergents d'Asie, d'Amérique du Sud ainsi que de l'Afrique qui ont foi dans leur avenir économique, selon un sondage BVA-Gallup réalisé dans 53 pays.

"C'est un résultat assez spectaculaire !"

La France est championne du monde du pessimisme: 61% des sondés anticipent des difficultés économiques (52% des Britanniques, 48% des Espagnols, 41% des Italiens). En revanche les Allemands ne sont que 22% à voir l'avenir en noir, seuls 27% anticipant une hausse du chômage.

L'emploi est un sujet d'inquiétude au Royaume-Uni, où 74% des sondés pensent que le chômage va augmenter (67% en France), mais aussi au Pakistan (72%), en Russie (65%) et en Inde (56%).

En Amérique du Nord (Canada et Etats-Unis), les sondés sont dans l'ensemble pessimistes pour le monde (seulement 25% d'entre eux envisagent une année 2011 prospère) mais optimistes pour leur situation personnelle (45% pensent qu'elle sera meilleure qu'en 2010).

A l'inverse des pays émergents et du tiers-monde, plus pauvres mais jeunes et à forte croissance, seuls 15% des Européens tablent sur une année prospère (45% stable, 38% difficile).

Au Brésil, en Inde et en Chine, 49% des sondés jugent que 2011 sera une année de prospérité économique et ils ne sont que 14% à l'envisager comme porteuse de difficultés. Et 63% des personnes interrogées dans ces pays, qui ont bien résisté à la crise, pensent que leur situation personnelle va s'améliorer en 2011, selon cette enquête publiée lundi dans le Le Parisien.

La palme mondiale de l'optimisme revient au Vietnam (70% sont confiants dans les perspectives économiques de 2011).

L'optimisme règne aussi au Nigeria, où 80% des sondés s'attendent à voir leur situation personnelle s'améliorer, et même dans des pays comme l'Afghanistan ou l'Irak: dans le premier, seuls 14% des sondés craignent une dégradation de leur situation et dans le second ils ne sont que 12% à la redouter.

Sondage réalisé du 11 octobre au 13 décembre 2010 dans 53 pays auprès de 64.203 personnes, par téléphone, face-à-face ou sur internet.

Première publication : 03/01/2011

  • FRANCE

    Le moral des ménages continue de s'améliorer

    En savoir plus

  • FRANCE

    Christine Lagarde table sur le retour de la croissance en 2011

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)