Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Iran fait la chasse aux coupes de cheveux "sataniques""

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un haut responsable en fuite dénonce un "coup d'État"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'amour fait songer, vivre et croire"

En savoir plus

FOCUS

Finlande : les populistes au gouvernement?

En savoir plus

Economie

Les Français sacrés champions du monde du pessimisme économique

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/01/2011

Les résultats d'un sondage réalisé dans 53 pays révèlent que la France compte le plus grand nombre de personnes inquiètes pour leur avenir économique (61 %). Paradoxalement, les pays les plus pauvres sont les plus optimistes.

AFP - Les pays européens, la France en tête, envisagent l'année 2011 avec pessimisme à l'inverse des pays émergents d'Asie, d'Amérique du Sud ainsi que de l'Afrique qui ont foi dans leur avenir économique, selon un sondage BVA-Gallup réalisé dans 53 pays.

"C'est un résultat assez spectaculaire !"

La France est championne du monde du pessimisme: 61% des sondés anticipent des difficultés économiques (52% des Britanniques, 48% des Espagnols, 41% des Italiens). En revanche les Allemands ne sont que 22% à voir l'avenir en noir, seuls 27% anticipant une hausse du chômage.

L'emploi est un sujet d'inquiétude au Royaume-Uni, où 74% des sondés pensent que le chômage va augmenter (67% en France), mais aussi au Pakistan (72%), en Russie (65%) et en Inde (56%).

En Amérique du Nord (Canada et Etats-Unis), les sondés sont dans l'ensemble pessimistes pour le monde (seulement 25% d'entre eux envisagent une année 2011 prospère) mais optimistes pour leur situation personnelle (45% pensent qu'elle sera meilleure qu'en 2010).

A l'inverse des pays émergents et du tiers-monde, plus pauvres mais jeunes et à forte croissance, seuls 15% des Européens tablent sur une année prospère (45% stable, 38% difficile).

Au Brésil, en Inde et en Chine, 49% des sondés jugent que 2011 sera une année de prospérité économique et ils ne sont que 14% à l'envisager comme porteuse de difficultés. Et 63% des personnes interrogées dans ces pays, qui ont bien résisté à la crise, pensent que leur situation personnelle va s'améliorer en 2011, selon cette enquête publiée lundi dans le Le Parisien.

La palme mondiale de l'optimisme revient au Vietnam (70% sont confiants dans les perspectives économiques de 2011).

L'optimisme règne aussi au Nigeria, où 80% des sondés s'attendent à voir leur situation personnelle s'améliorer, et même dans des pays comme l'Afghanistan ou l'Irak: dans le premier, seuls 14% des sondés craignent une dégradation de leur situation et dans le second ils ne sont que 12% à la redouter.

Sondage réalisé du 11 octobre au 13 décembre 2010 dans 53 pays auprès de 64.203 personnes, par téléphone, face-à-face ou sur internet.

Première publication : 03/01/2011

  • FRANCE

    Le moral des ménages continue de s'améliorer

    En savoir plus

  • FRANCE

    Christine Lagarde table sur le retour de la croissance en 2011

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)