Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Amériques

Le budget de l'armée et l'assurance-maladie dans la ligne de mire des républicains

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/01/2011

Le prochain chef de la majorité républicaine de la Chambre des représentants américaine, Éric Cantor, entend proposer une loi abrogeant la réforme phare de l'administration Obama sur la couverture santé.

AFP - Le républicain Eric Cantor qui s'apprête à prendre ses fonctions de chef de la majorité de la Chambre des représentants américaine, a indiqué mardi à la presse que le budget de l'armée et la loi sur la couverture santé seraient bientôt parmi les cibles de son parti.

"Nous avons un programme entier pour diminuer (les dépenses) et (stimuler) la croissance, et nous allons nous définir en montrant notre engagement à diminuer les dépenses chaque semaine que nous sommes ici", a dit M. Cantor qui a répété que son parti -- qui prendra la majorité mercredi à la Chambre des représentants -- va proposer chaque semaine un projet de loi de réduction des dépenses.

Cette semaine, ils ont proposé un projet de loi pour réduire les dépenses de fonctionnement du Congrès, une baisse de 5% pour économiser environ 35 millions de dollars, selon les républicains.

Interrogé pour savoir si ces réductions concerneraient aussi le Pentagone, M. Cantor a répondu: "la plupart d'entre nous a déjà dit que tout sera mis en jeu", ajoutant: "Chacun va devoir faire plus avec moins".

M. Cantor a également confirmé que les républicains allaient proposer une loi abrogeant la réforme phare de Barack Obama sur la couverture maladie adoptée début 2010.

"Ce projet de loi dépense l'argent que nous n'avons pas et contient beaucoup de régulations destructrices d'emploi", a dit M. Cantor ajoutant que le texte devrait être remplacé par une autre législation plus populaire auprès de l'opinion publique.

Interrogé sur les autres projets de coupes dans les dépenses, M. Cantor a simplement répondu: "restez en contact".

Première publication : 04/01/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Les républicains s'apprêtent à livrer bataille contre Obama au Congrès

    En savoir plus

  • Obama : l'année de la déception ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)