Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Amériques

Le budget de l'armée et l'assurance-maladie dans la ligne de mire des républicains

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/01/2011

Le prochain chef de la majorité républicaine de la Chambre des représentants américaine, Éric Cantor, entend proposer une loi abrogeant la réforme phare de l'administration Obama sur la couverture santé.

AFP - Le républicain Eric Cantor qui s'apprête à prendre ses fonctions de chef de la majorité de la Chambre des représentants américaine, a indiqué mardi à la presse que le budget de l'armée et la loi sur la couverture santé seraient bientôt parmi les cibles de son parti.

"Nous avons un programme entier pour diminuer (les dépenses) et (stimuler) la croissance, et nous allons nous définir en montrant notre engagement à diminuer les dépenses chaque semaine que nous sommes ici", a dit M. Cantor qui a répété que son parti -- qui prendra la majorité mercredi à la Chambre des représentants -- va proposer chaque semaine un projet de loi de réduction des dépenses.

Cette semaine, ils ont proposé un projet de loi pour réduire les dépenses de fonctionnement du Congrès, une baisse de 5% pour économiser environ 35 millions de dollars, selon les républicains.

Interrogé pour savoir si ces réductions concerneraient aussi le Pentagone, M. Cantor a répondu: "la plupart d'entre nous a déjà dit que tout sera mis en jeu", ajoutant: "Chacun va devoir faire plus avec moins".

M. Cantor a également confirmé que les républicains allaient proposer une loi abrogeant la réforme phare de Barack Obama sur la couverture maladie adoptée début 2010.

"Ce projet de loi dépense l'argent que nous n'avons pas et contient beaucoup de régulations destructrices d'emploi", a dit M. Cantor ajoutant que le texte devrait être remplacé par une autre législation plus populaire auprès de l'opinion publique.

Interrogé sur les autres projets de coupes dans les dépenses, M. Cantor a simplement répondu: "restez en contact".

Première publication : 04/01/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Les républicains s'apprêtent à livrer bataille contre Obama au Congrès

    En savoir plus

  • Obama : l'année de la déception ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)