Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Economie

Au fil du CES 2011 de Las Vegas

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 06/01/2011

LG, Samsung, Panasonic et autres géants des nouvelles technologies profitent du CES 2011 de Las Vegas pour lever le voile sur leurs dernières trouvailles. Suivez avec FRANCE 24 les tendances présentées lors de cette grand messe technophile.

Chez LG, tout le monde il est beau, tout le monde il est "smart"

On l'aura compris, les produits de LG Electronics sont "smart" (comprendre "intelligents"). Lors des 45 minutes de présentation que le groupe sud-coréen s'est offertes, le mot a été répété au moins 50 fois.

Le nouveau smartphone ? Encore plus "smart" grâce à son processeur le plus rapide du monde. Les derniers téléviseurs ? Intelligents, car connectés à Internet en permanence. Les frigidaires, les fours et les machines à laver sont aussi 100 % "smart" puisque, grâce au Web, ils peuvent vous délivrer des informations sur le stock de lait, la cuisson du rôti ou l'état d'avancement de votre lessive.

Une overdose d'"intelligence" ? Peut-être, mais il y a fort à parier que "smart" sera le mot à la mode cette année. Il y avait cependant un grand absent à cette débauche d'intelligence numérique : la tablette censée concurrencer l'iPad du géant Apple. LG doit la dévoiler jeudi.

 

Pioneer : Quand la voiture carbure au Net

Pas question de laisser le "tout connecté" aux télés ou aux smartphones. Pioneer veut transformer la voiture en animal social 2.0. Rien que ça. Pour ce faire, le constructeur américain lance, cette année, une dizaine d'autoradios qui permettent d'être 100 % connecté au Web.

D'abord grâce à un accès aux radios Internet du service Pandora et surtout grâce à une petite société américaine baptisée Aha. Elle permet d'amener dans les autoradios du futur la possibilité de communiquer via Twitter ou Facebook. Maintenant, si vous avez un accident, plus d'excuse pour ne pas avertir vos amis d'un éventuel retard...

 

Sharp version XXL

Sharp s'est autoproclamé roi de la démesure de ce CES 2011. À Las Vegas, le fabricant japonais a présenté un écran LCD de 70 pouces (soit 175 cm de diagonale d'écran). D'ordinaire, les imposants téléviseurs étaient réservés à la technologie plasma et le LCD se montrait plus modeste. Fini tout ça. Sharp compte bien montrer que le LCD n'a plus aucun complexe de taille. Évidemment, ces téléviseurs sont dopés à l'Internet, tendance du moment oblige.

Mais le constructeur ne fait pas que dans le très gros. Il a aussi dévoilé une tablette baptisée Galapagos. De quoi donner des sueurs froides à l'iPad ? Pas forcément. Si on peut naviguer sur Internet, aucune trace en revanche des applications qui font le succès de la superstar d'Apple. L'idée est plutôt de lire des livres, en couleur, ou d'aller faire un petit tour sur Google de temps en temps. Une sorte de gadget hybride qui doit sortir aux États-Unis au deuxième semestre.

 

Samsung, la "Galaxy" 3D

Samsung y croit. La 3D serait bel et bien l’avenir de la télévision. Pour le constructeur coréen, c’est d'ailleurs, déjà, le présent. À preuve : Samsung affirme qu’il s’est vendu plus d’un million de téléviseurs 3D aux États-Unis en 2010, tout constructeur confondu. En 2011, la marque estime qu’il s’en écoulera six fois plus.

Pour aider le consommateur à franchir le pas, Samsung introduira cette année des téléviseurs 3D (évidement connectés au Web, comme chez la concurrence) complètement dépourvus de contour. Des écrans épurés, en quelque sorte...

Outre la 3D, l’autre idée fixe de Samsung est... Apple. Grâce à son smartphone Galaxy S, le Coréen est déjà le principal concurrent de l’iPhone. Dernièrement, il a aussi taquiné l'iPad avec sa tablette Galaxy Tab, qui s'est déjà écoulée à 1,5 million d’exemplaires. Alors en 2011, Samsung a décidé de poursuivre sur sa lancée et de s’attaquer à l’iPod Touch grâce à un nouveau lecteur multimedia baptisé Galaxy Player. Il s’agit d’un baladeur qui fonctionne sous Android (le système d’exploitation de Google) et qui donne accès à des milliers d’applications, comme l’iPod. C’est ce qu’on appelle une guerre totale.

 

Sony : un pour tout, tout pour un

Le problème de Sony, c’est qu'il est un peu "touche à tout". Du coup, la firme japonaise est rarement à la pointe de l’innovation... Mais qu’importe : avec l’avènement de l’ère du "tout connecté", Sony veut transformer en atout sa propension à courir tous les lièvres à la fois. Comme il est déjà présent partout, il ne lui reste plus qu’à relier tous ses joujous entre eux...

Tel était bien l’objet de sa présentation à Las Vegas. Le CES lui a permis de démontrer que ses nouvelles télévisions 3D communiquent mieux que jamais avec sa console PS3, sans oublier son tout nouveau camescope 3D qui enregistre en "double HD" (une prouesse à l’utilité discutable).

Et tant qu’à boucler la boucle, Sony a également annoncé l’arrivée dans les mois à venir d'un mini-camescope, le Bloggie 3D. Comme son nom l’indique, ce petit gadget permettra de prendre des vidéos en relief. Conclusion : pour Sony, en 2011, tout le monde devrait passer à la 3D.

 

Microsoft poursuit sa diversification

Non, Microsoft n’est plus seulement un géant du logiciel. Steve Ballmer, le patron du groupe, a parlé de Windows à la toute fin de sa présentation, lors du CES 2011. Le message est clair : la diversification du géant de l'informatique est en marche et serait même, déjà, une réussite.

Ainsi, la Xbox 360 n’est plus qu’une console de jeu. Elle permet désormais de communiquer via Facebook et Twitter, de regarder des films et des émissions télé et de s’amuser. Mais surtout, Kinect, la nouvelle manière de contrôler la console sans manette, s’immisce dans tout ça. Microsoft en a déjà vendu 8 millions. Steve Ballmer a présenté une nouvelle déclinaison de ce gadget : le Kinect avatar. Des alter-ego numériques que l’on peut faire évoluer à l’écran simplement en bougeant son corps. Kinect reconnaît même les expressions faciales. C’est la nouvelle manière - genre mime Marceau - de communiquer avec le reste du monde.

Pour ses smartphones, les Windows Phone 7, Steve Ballmer s’est montré plus discret. Il n’a donné aucun bilan des ventes. Aucun nouveau modèle n’a d’ailleurs été présenté. La grande nouveauté pour les téléphones est l’arrivée du copié-collé… Rien de révolutionnaire.

Reste le bon vieux Windows. On attendait l’annonce de l'arrivée de Windows 8, on a eu droit à la présentation de plusieurs nouveaux PC portables qui fonctionnent sous Windows 7. Steve Ballmer a tout de même confirmé que la prochaine version du fameux système d’exploitation était bel et bien en cours de développement. Bref, Microsoft espère qu’en 2011, il réussira à transformer tous les ballons d'essais lancés en 2010.

Première publication : 05/01/2011

  • CES 2011

    Le salon qui dessine les tendances du secteur high-tech

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)