Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

Economie

La guerre contre l’iPad est lancée

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 07/01/2011

Apple et son dernier gadget sont dans la ligne de mire de tous les constructeurs majeurs présents au Consumer electronic show de Las Vegas. Toutes les nouvelles tablettes tactiles annoncées misent sur les imperfections de l’iPad.

Au Consumer electronic show (CES), les absents ont toujours tort. Du moins, c’est ce que veulent faire croire les Toshiba, LG et autre Microsoft. Leur cible : Apple et son iPad. Le constructeur américain préfère organiser ses propres shows pour annoncer ses dernières trouvailles et ne se déplace jamais au salon de Las Vegas.

Cette année, la tablette tactile popularisée par Apple est de toutes les annonces majeures. Sans la citer nommément, les concurrents de la marque à la pomme se sont efforcés de dévoiler des produits plus complets que l’iPad. Petit tour d’horizon des points faibles de la tablette d’Apple exploités par l’armada de constructeurs présents à Las Vegas.

Pas de flash : Steve Jobs ne veut pas de cette technologie sur ses joujous. Pourtant plus de 90 % des sites internet actuels utilisent flash. Du coup, la navigation internet est loin d’être parfaite sur l’iPad. RIM, l’inventeur canadien des BlackBerry l’a bien compris. Sa tablette, la PlayBook, met en avant l’intégration de flash. "Si vous voulez jouer à FarmVille ou Mafia Wars, ne cherchez plus, notre tablette est faite pour vous", expliquent les représentants de RIM sur leur stand au CES. Ces fameux jeux en ligne sur Facebook (plus de 200 millions d’utilisateurs) ne fonctionnent en effet qu’avec flash.

Une connectivité imparfaite : L’iPad a beau être facile d'utilisation, on ne peut pas y brancher grand chose. La tablette tactile d’Apple n’a pas de port USB ni d’emplacement pour une carte mémoire. La dizaine de nouveaux concurrents de l’iPad veut combler ce manque. La Galapagos de Sharp, les nouvelles tablettes fonctionnant sous Windows 7 de Microsoft, ou celle annoncée par Toshiba lors de ce salon peuvent toutes se brancher à un ordinateur grâce à un port USB et acceptent les cartes mémoire des appareils photos ou des caméscopes.

Pas de caméra et d’appareil photo : Impossible de prendre des photos ou de faire des vidéoconférences sur l’iPad. La tablette d’Apple n’est pas équipée pour ça. Une aubaine pour les autres constructeurs. Le CES 2011 a été l’occasion de constater que les tablettes tactiles peuvent très bien servir à capturer des photos ou faire des chats vidéos. La G-Slate de LG ou encore la DBest du constructeurs britannique MKV proposent ces fonctionnalités. Ces tablettes sont même généralement équipées de deux caméras, une à l’arrière pour prendre des photos et une à l’avant pour les vidéoconférences.

Le CES 2011 a donc été l’occasion pour les constructeurs de mettre à mal l’iPad en le faisant passer comme un objet déjà obsolète. Mais la riposte d’Apple ne devrait pas tarder. Le géant américain est censé dévoiler un nouveau modèle de sa tablette tactile avant le printemps 2011.

Première publication : 07/01/2011

COMMENTAIRE(S)