Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

La chronique de l’art de vivre à la française vous propose de découvrir les nouveautés en matière de décoration, de patrimoine, de mode de vie, de gastronomie, d’œnologie et d’architecture. Le samedi à 08h20.

LES ARTS DE VIVRE

LES ARTS DE VIVRE

Dernière modification : 25/01/2011

Des suites dans les idées

Aujourd'hui, l'art et la culture ont élu domicile dans les plus beaux hôtels. Découvrez comment les palaces rivalisent de créativité.

A Paris, plus besoin de courir les musées pour apprécier l'art et la culture. Des oeuvres s'invitent désormais dans les grands hôtels.

"C'est vraiment autre chose que de la décoration, autre chose que de l'exposition d'oeuvres mais vraiment une création d'un univers un peu fou." Raconte Hervé Mikaeloff, le responsable culturel du Royal Monceau à Paris.

Hervé Mikaeloff est responsable culturel au sein du Royal Monceau récemment rénové par le pape du design français. Immersion dans l'univers de Starck, mais aussi dans celui d'artistes venus des quatre coins de la planète qui signent l'atmosphère surréaliste du Palace.

"Le salon a été conçu par une artiste américaine qui s'appelle Rosson Crow, à partir d'une toile qui représente un banquet à la française qui sont des impressions sur tissus." Ajoute Hervé Mikaeloff.

Une fresque de Stéphane Calais au plafond du restaurant, un bestiaire au premier étage ou encore une immense théière dans le jardin, l'oeuvre d'une artiste portugaise.

"On a voulu une oeuvre qui soit à la fois une oeuvre qui parle de Paris et de son décor parce qu'elle est réalisée en fer forgé d'après les grilles d'immeubles ou de balcons qu'on peut trouver à Paris." Explique Hervé Mikaeloff.

Ici les amateurs d'art vont de surprise en surprise jusque dans les chambres.

"Ce sont des formats de grande taille sur une idée d'une oeuvre un peu nomade, une oeuvre qu'on aurait posée comme si on été chez soi." Explique Hervé Mikaeloff.

Des clichés que les clients de l'hôtel peuvent acquérir s'ils le souhaitent.
Des palaces ouverts sur la culture à Paris et à travers le monde, un pari réussi aussi, pour une chaîne d'hôtels de luxe qui organise quant à elle des escales littéraires.

"En tant qu'hôtel d'origine française, nous voulions aussi marquer notre différence par la culture, la culture française associée à la culture de la destination." Explique Dominique Colliat, la Directrice Générale de Sofitel Europe, Moyen-Orient, Afrique.

Des auteurs francophones sont invités à écrire une nouvelle dans un palace du groupe. Ils sont plus d'une vingtaine a avoir eu le privilège d'être des écrivains voyageurs.

"Ils ont le choix des hôtels, on leur propose des destinations, les hôtels, on les fait un petit peu rêver évidemment. On invite, quand on le peut et quand c'est possible, l'auteur pendant un événement. Par exemple à Fès, nous invitons l'auteur pendant le festival des musiques sacrées, alors donc Gonzague Saint Bris est allé à Fès pendant le festival." Raconte Dominique Colliat.

Une dizaine de nouvelles sont écrites chaque année, grâce à l'ambassadrice culturelle du projet : Catherine Enjolet, qui a été la première à tenter l'aventure à Rome.

"Il y a une expression qui dit souvent que l'auteur prend la plume, mais ce qui est formidable dans le cadre de ces escales, c'est précisément le surgissement de l'inattendu, c'est à dire c'est la plume qui vous prend, j'imaginais pas du tout être inspirée par Rome."

Patrick Chamoiseau prépare son récit après son séjour dans la suite de cet hôtel du quartier du Faubourg à Paris. Inutile parfois, d'aller à l'autre bout du monde pour trouver l'inspiration.

Adresses :
Le Royal Monceau Raffles Paris
37, avenue Hoche
75008 Paris
Tel : 01 42 99 88 00

Sofitel Paris le Faubourg
15, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
Tel : 01 44 94 14 14
www.lefigaro.fr/sofitel/index.html

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

12/12/2014 Alcool

Single malt à la française

Cette année pour les fêtes, sur les tables ou sous le sapin, le whisky pourrait prendre plus de place que d'habitude. Si la France est le premier consommateur de whisky écossais...

En savoir plus

05/12/2014 Divertissement

Nouvelle ère de jeux

Comme les enfants, les adultes s'adonnent de plus en plus à des jeux en tout genre. On peut se divertir autour d'un jeu de société et faire travailler son imaginaire dans de...

En savoir plus

29/11/2014 Design

Le design sort du bois

Une nouvelle génération de designers s'associe à des menuisiers et des artisans pour revisiter le bois et souligner la beauté de ce matériau ancestral, en jouant la carte de la...

En savoir plus

22/11/2014 Gastronomie

Nouvelle culture fromagère

Le fromage affine sa réputation et pourrait bien devenir un produit noble. De nouveaux lieux et concepts pourraient bien changer nos habitudes, et permettent de découvrir ces...

En savoir plus

15/11/2014 Transports

La marine à voile refait surface

Depuis plusieurs mois la marine à voile suscite de l'intérêt et on voit émerger différents projets qui remettent la propulsion vélique au goût du jour. Face à la flambée des prix...

En savoir plus