Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Amériques

Quinze corps décapités retrouvés à Acapulco

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/01/2011

La police a retrouvé les corps décapités de 15 personnes sur le trottoir d'un centre commercial d'Acapulco, dans l'État de Guerrero, un des hauts lieux du trafic de drogues au Mexique.

AFP - Les corps décapités de 15 hommes ont été découverts samedi à proximité d'un centre commercial de la station balnéaire mexicaine d'Acapulco, ont annoncé les autorités policières de l'Etat de Guerrero (sud).

Les têtes des cartels tombent

16 décembre 2009 : Arturo Beltran Leyva, chef du cartel qui porte son nom, a été tué dans un raid des forces de sécurité mexicaines.
29 juillet 2010 : Le numéro trois du cartel de Sinaloa, Ignacio "Nacho" Coronel, a été abattu.
30 août 2010 : La police capture Edgar Valdez Villarreal, alias "La Barbie", un des principaux hommes de main présumés du cartel Beltran Leyva.
12 septembre 2010 : Sergio Villarreal Barragan, alias "El Grande", chef présumé du cartel de la drogue Beltran Leyva, est arrêté sans opposer la moindre résistance.



"Sur le trottoir du centre commercial Plaza Senderos, on a trouvé les corps décapités de quinze personnes de sexe masculin, âgés d'entre 25 et 30 ans", selon un communiqué de la police.

Il s'agit du plus grave massacre de ce genre au Mexique depuis la décapitation en août 2008 de 12 personnes dans l'Etat du Yucatan (est).

La découverte macabre est intervenue à 00h44 locale (06h44 GMT). Les policiers avaient été appelés pour un incendie, mais ils ont trouvé sur les lieux cinq véhicules abandonnés et les 15 corps, ainsi que des messages.

"Les têtes étaient regroupées en un seul endroit, à l'exception d'une, à moitié détachée du corps et avec un impact d'arme à feu", selon le communiqué.

L'Etat de Guerrero est le lieu d'activité du sanglant cartel de narcotraficants "La Familia", qui livre une lutte sans merci contre le gang des Zetas et son allié du cartel du Pacifique Sud. En septembre dernier, le cartel du Pacifique Sud avait enlevé et assassiné une vingtaine de touristes mexicains confondus avec des membres du cartel ennemi.

La guerre des cartels pour le contrôle du marché local et du trafic vers les Etats-Unis, premier consommateur mondial de cocaïne, a fait plus de 30.000 morts au Mexique, entre règlements de comptes et affrontements avec les forces de l'ordre, depuis l'arrivée au pouvoir du président Felipe Calderon fin 2006.

Première publication : 08/01/2011

  • MEXIQUE

    Un chef de cartel abattu par la police

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    La police a repris aux narcotrafiquants une favela de Rio de Janeiro

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    L'un des principaux barons de la drogue, "Tony Tormenta", abattu par l'armée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)