Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

Asie - pacifique

Visite surprise du vice-président américain Joe Biden à Kaboul

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/01/2011

Le vice-président des États-Unis est arrivé ce lundi à Kaboul, où il doit rencontrer le président Hamid Karzaï. Il s'agit du premier séjour du numéro deux de l'exécutif américain en Afghanistan depuis l'accession de Barack Obama à la Maison Blanche.

AFP - Le vice-président des Etats-Unis Joe Biden est arrivé lundi en Afghanistan où il va rencontrer le président Hamid Karzaï, a révélé la Maison Blanche, qui n'avait pas annoncé cette visite à l'avance.

Le voyage de M. Biden dans ce pays, son premier depuis l'entrée en fonctions de l'administration de Barack Obama le 20 janvier 2009, intervient alors que les Etats-Unis ont prévu un retrait progressif de leur contingent à partir de juillet, et un transfert des responsabilités aux forces afghanes.

Mais le déplacement du vice-président, lors duquel il devrait aussi s'entretenir avec le commandant des forces américaines en Afghanistan, le général David Petraeus, ainsi qu'avec l'ambassadeur Karl Eikenberry, se produit quatre jours après l'annonce par le Pentagone de l'envoi de 1.400 Marines supplémentaires dans le sud du pays pour "consolider les progrès déjà réalisés".

Selon la Maison Blanche, "l'objectif principal de ce voyage est d'évaluer les progrès dans une transition à une sécurité dirigée par les Afghans à partir de cette année, et de démontrer que les Etats-Unis sont engagés dans un partenariat à long terme avec l'Afghanistan".

Lors de son séjour, M. Biden "rencontrera le président Hamid Karzaï, rendra visite à des militaires et civils américains et visitera un centre d'entraînement de l'armée nationale afghane", selon la même source.

M. Biden s'était rendu en Afghanistan il y a deux ans, alors qu'il n'avait pas encore pris ses fonctions. Son voyage intervient un peu plus d'un mois après celui du président Obama, qui avait effectué une escale de quelques heures dans la base de Bagram, à 50 km de Kaboul, pour y rencontrer des soldats américains.

Première publication : 10/01/2011

COMMENTAIRE(S)