Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Asie - pacifique

Visite surprise du vice-président américain Joe Biden à Kaboul

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/01/2011

Le vice-président des États-Unis est arrivé ce lundi à Kaboul, où il doit rencontrer le président Hamid Karzaï. Il s'agit du premier séjour du numéro deux de l'exécutif américain en Afghanistan depuis l'accession de Barack Obama à la Maison Blanche.

AFP - Le vice-président des Etats-Unis Joe Biden est arrivé lundi en Afghanistan où il va rencontrer le président Hamid Karzaï, a révélé la Maison Blanche, qui n'avait pas annoncé cette visite à l'avance.

Le voyage de M. Biden dans ce pays, son premier depuis l'entrée en fonctions de l'administration de Barack Obama le 20 janvier 2009, intervient alors que les Etats-Unis ont prévu un retrait progressif de leur contingent à partir de juillet, et un transfert des responsabilités aux forces afghanes.

Mais le déplacement du vice-président, lors duquel il devrait aussi s'entretenir avec le commandant des forces américaines en Afghanistan, le général David Petraeus, ainsi qu'avec l'ambassadeur Karl Eikenberry, se produit quatre jours après l'annonce par le Pentagone de l'envoi de 1.400 Marines supplémentaires dans le sud du pays pour "consolider les progrès déjà réalisés".

Selon la Maison Blanche, "l'objectif principal de ce voyage est d'évaluer les progrès dans une transition à une sécurité dirigée par les Afghans à partir de cette année, et de démontrer que les Etats-Unis sont engagés dans un partenariat à long terme avec l'Afghanistan".

Lors de son séjour, M. Biden "rencontrera le président Hamid Karzaï, rendra visite à des militaires et civils américains et visitera un centre d'entraînement de l'armée nationale afghane", selon la même source.

M. Biden s'était rendu en Afghanistan il y a deux ans, alors qu'il n'avait pas encore pris ses fonctions. Son voyage intervient un peu plus d'un mois après celui du président Obama, qui avait effectué une escale de quelques heures dans la base de Bagram, à 50 km de Kaboul, pour y rencontrer des soldats américains.

Première publication : 10/01/2011

COMMENTAIRE(S)