Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : les Écossais rejettent l'indépendance par référendum

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Sports

Lionel Messi, vainqueur surprise du Ballon d'Or 2010

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 11/01/2011

L’Argentin Lionel Messi a été élu Ballon d’Or 2010, ce lundi à Zurich. L’attaquant devance à la surprise générale ses deux coéquipiers du Barça et champions du monde espagnols, Andres Iniesta et Xavi Hernandez.

Et le FIFA Ballon d'Or 2010 est attribué à Lionel Messi ! Pour la deuxième année consécutive, l’Argentin reçoit le trophée individuel le plus prestigieux de la planète foot. L’attaquant âgé de 23 ans a été couronné à la surprise générale devant ses coéquipiers du Barça, Andres Iniesta et Xavi Hernandez. Auréolés du titre de champion du monde, les deux Espagnols avaient en effet les faveurs des pronostics.

Un sacre qui vient couronner un Mondial sans relief

Et ce d’autant plus que le petit génie avait totalement manqué sa Coupe du monde. Pis, lui qui empile les buts en club, n’avait marqué aucun but en Afrique du Sud, où sa sélection avait été éliminée du Mondial en quart de finale par l’Allemagne (4-0). Le natif de Rosario a également fait part de sa surprise, à Zurich, où la remise du prix était organisée. "J'ai été surpris mais heureux en même temps. Je suis surpris parce que tous les pronostics donnaient Xavi ou Iniesta vainqueurs. Je remercie ceux qui ont voté pour moi mais Xavi et Iniesta le méritaient également parce qu'ils ont réussi une grande année et un grand Mondial", a déclaré Messi en recevant son trophée.

Lionel Messi, adulé en Catalogne, domine depuis plusieurs années du haut de son 1,69 m le football mondial. En 2010, il aura remporté le championnat d’Espagne, la Super-coupe d’Espagne et le titre de meilleur buteur de la Liga. Ses statistiques avec le Barça sont aussi déroutantes que ses célèbres dribbles : 60 buts marqués en un an, toutes compétitions confondues.

L’Espagne va devoir encore patienter



Des chiffres qui lui ont apparemment permis de triompher ce soir face à ses coéquipiers. Le deuxième du classement – et favori des internautes de France 24 -, Andres Iniesta, n’est autre que l’auteur du but victorieux de la Roja en finale du Mondial-2010 (1-0 contre les Pays-Bas). Son sens du collectif, sa vitesse d’exécution et sa vision du jeu ont fait de ce technicien l’un des meilleurs joueurs du monde. Son capitaine au Barça et anti-star comme lui, Xavi,  incarne à lui seul le jeu développé par les Catalans, basé sur la vitesse et le redoublement de passes. La précision diabolique de sa passe est à l’origine du succès des Blaugrana.

Ces qualités combinées à la conquête du titre mondial auraient dû suffire à l’un des deux Espagnols pour être couronné ce soir. Mais le jury, composé des sélectionneurs et capitaines des 208 associations nationales affiliées à la FIFA et par des journalistes, en a décidé autrement. Pourtant en 2002, le Brésilien Ronaldo avait conquis le Ballon d’Or grâce à ses performances pendant la Coupe du monde co-organisée par le Japon et la Corée du Sud, qu’il avait remporté avec la Seleçao. Idem en 2006, quand le défenseur italien Fabio Cannavaro, champion du monde avec la Squadra Azzura, s’était adjugé à son tour la récompense tant convoitée.

L’Espagne, championne d’Europe et du monde en titre, devra attendre encore un peu. Le dernier vainqueur ibérique de Ballon d’Or se nomme Luis Suarez. C’était en 1960…

Première publication : 10/01/2011

  • FOOTBALL

    Iniesta, Messi et Xavi en "finale" du Ballon d’Or

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)