Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

Afrique

Les soldats du SPLA rêvent de déposer les armes

Texte par Melissa BELL

Dernière modification : 10/01/2011

Les soldats de l'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA) ont pris la voie des armes il y a des années. Aujourd'hui, alors que le Sud du pays se prononce depuis dimanche sur une éventuelle sécession, ils rêvent de paix.

Pour les soldats de l'Armée populaire de libération du Soudan, le référendum d'autodétermination du Sud marque la fin d'une longue route. Une route qu'on leur a imposée, souvent dès leur plus tendre enfance. Les plus vieux d'entre eux ont pris les armes en 1963, au début de la première guerre civile. Les autres en 1983, lorsque la deuxième guerre civile a éclaté.

Ce lundi, ils sont alignés dans le quartier général du SPLA, aux abords de Juba, la capitale du Sud-Soudan. Deng a 24 ans mais en paraît beaucoup plus. Recruté de force par l'armée populaire à l'âge de 12 ans, il en a passé sept à se battre. Comme des milliers d'autre soldats, il a survécu dans la brousse, traversant le Sud-Soudan à pied, d'un bout à l'autre, jusqu'en Éthiopie où il allait chercher les armes dont il avait besoin pour faire face à l'armée régulière. Aujourd'hui, il attend patiemment de poser son empreinte sur un bulletin de vote, qui peut lui apporter encore plus qu'il n'osait l'espérer.

Le SPLA a pris les armes au nom de l'égalité. Ses soldats vont voter pour une indépendance qui leur apparaît désormais évidente et nécessaire. En attendant leur tour, devant l'un des bureaux de vote, ces enfants-soldats devenus grands n'ont qu'un mot aux lèvres : la paix.

 

Première publication : 10/01/2011

  • SOUDAN

    Au moins 33 morts dans des affrontements à la frontière entre le Nord et le Sud

    En savoir plus

  • CARNET DE ROUTE AU SUD-SOUDAN

    Pas de danse et file d'attente devant les bureaux de vote de Juba

    En savoir plus

  • SOUDAN

    Importante mobilisation des Sud-Soudanais au premier jour du référendum

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)