Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Ségolène Royal, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

Afrique

Les soldats du SPLA rêvent de déposer les armes

Texte par Melissa BELL

Dernière modification : 10/01/2011

Les soldats de l'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA) ont pris la voie des armes il y a des années. Aujourd'hui, alors que le Sud du pays se prononce depuis dimanche sur une éventuelle sécession, ils rêvent de paix.

Pour les soldats de l'Armée populaire de libération du Soudan, le référendum d'autodétermination du Sud marque la fin d'une longue route. Une route qu'on leur a imposée, souvent dès leur plus tendre enfance. Les plus vieux d'entre eux ont pris les armes en 1963, au début de la première guerre civile. Les autres en 1983, lorsque la deuxième guerre civile a éclaté.

Ce lundi, ils sont alignés dans le quartier général du SPLA, aux abords de Juba, la capitale du Sud-Soudan. Deng a 24 ans mais en paraît beaucoup plus. Recruté de force par l'armée populaire à l'âge de 12 ans, il en a passé sept à se battre. Comme des milliers d'autre soldats, il a survécu dans la brousse, traversant le Sud-Soudan à pied, d'un bout à l'autre, jusqu'en Éthiopie où il allait chercher les armes dont il avait besoin pour faire face à l'armée régulière. Aujourd'hui, il attend patiemment de poser son empreinte sur un bulletin de vote, qui peut lui apporter encore plus qu'il n'osait l'espérer.

Le SPLA a pris les armes au nom de l'égalité. Ses soldats vont voter pour une indépendance qui leur apparaît désormais évidente et nécessaire. En attendant leur tour, devant l'un des bureaux de vote, ces enfants-soldats devenus grands n'ont qu'un mot aux lèvres : la paix.

 

Première publication : 10/01/2011

  • SOUDAN

    Au moins 33 morts dans des affrontements à la frontière entre le Nord et le Sud

    En savoir plus

  • CARNET DE ROUTE AU SUD-SOUDAN

    Pas de danse et file d'attente devant les bureaux de vote de Juba

    En savoir plus

  • SOUDAN

    Importante mobilisation des Sud-Soudanais au premier jour du référendum

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)