Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Asie - pacifique

De nouvelles inondations font au moins neuf morts et des dizaines de disparus

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2011

Des orages et de nouvelles précipitations dans le nord-est de l'Australie ont fait au moins neuf morts et de nombreux disparus depuis lundi, selon un bilan officiel. Une partie du centre-ville de Brisbane, 2 millions d'habitants, va être évacuée.

AFP - Le bilan des nouvelles inondations dans le nord-est de l'Australie qui s'établissait mardi à au moins 9 morts et 66 disparus pourrait rapidement s'alourdir alors qu'une rapide montée des eaux a entraîné l'évacuation de milliers d'habitants de Brisbane, 3e ville du pays.

Les masses d'eau qui ont traversé lundi plusieurs localités situées à l'ouest de Brisbane, capitale de l'Etat du Queensland, ont provoqué la mort de neuf personnes, dont quatre enfants, a indiqué le Premier ministre Julia Gillard.

Alors qu'au total, les inondations qui frappent le pays depuis la fin novembre ont fait 20 morts, Mme Gillard, a averti que le pays devait se préparer à une bilan bien plus lourd.

"Des événements dramatiques se sont produits hier à Toowoomba et dans d'autres communes de la vallée de Lockyer. Des murs d'eau se sont abattus sur les maisons et les voitures", a déclaré d'un ton solennel le Premier ministre, vêtue de noir.

"Avec des inondations si dangereuses et qui progressent si vite, nous devons nous préparer à l'éventualité de nouveaux morts", a-t-elle ajouté.

De véritables torrents ont dévalé les rues de Toowoomba, ville de 100.000 habitants, située dans la cordillère australienne à 130 km à l'ouest de Brisbane, balayant les voitures et obligeant les survivants à se réfugier dans des arbres.

Des cadavres ont été retrouvés dans les voitures, dont celui d'une femme et de deux enfants, selon le député Ian MacFarlane.

"Cela fait 20 ans que je vis à Toowoomba et je n'avais jamais vu cela", a déclaré le député à Sky News.

"L'eau a dévalé et a fait exploser les fenêtres. Les voitures qui étaient au parking ont été soulevées et entraînées par le courant", a-t-il encore témoigné.

Le chef de la police locale, Bob Atkinson, a comparé la montée sans précédent des eaux à un "tsunami terrestre, avec un mur d'eau dévalant la vallée de Lockyer".

"Mère Nature s'est déchaînée au cours des dernières 48 heures mais ce n'est pas fini et nos services d'urgence sont totalement mobilisés", a ajouté Mme Bligh, annonçant que selon la police, "le bilan pourrait doubler".

Elle s'est déclarée très inquiète pour les personnes disparues alors que les routes submergées empêchent les services de secours de se rendre dans des zones coupées du monde.

Des hélicoptères, appelés en renfort, ont continué mardi à hélitreuiller des habitants pris au piège sur les toits dans différentes communes.

Ces nouvelles inondations ont été provoquées par des pluies torrentielles --jusqu'à 30 cm d'eau en certains endroits en moins de 24 heures--, tombées sur un sol déjà saturé d'eau.

Ces intempéries ont été attribuées par les services météorologiques au phénomène climatique La Niña, qui a donné lieu dans le Queensland à l'année la plus humide depuis la création des relevés météo.

Mardi, après un ordre d'évacuation de la police, des milliers de personnes ont fui Brisbane, métropole de 2 millions d'habitants.

A bord d'autobus, de voitures et de trains, les habitants ont dû quitter leur maison face à la menace du fleuve Brisbane qui est sorti de son lit.

Selon le maire Campbell Newman, 6.500 maisons et bureaux, y compris dans le quartier des affaires, risquent d'être inondés.

A moins de 150 km à l'intérieur des terres, le coordinateur des secours dans la région, Ian Stewart, a indiqué s'inquiéter particulièrement pour les habitants de la petite commune de Grantham, où trois personnes sont mortes et où des dizaines sont isolées.

"Selon moi, à Grantham, ce sera un désastre en ce qui concerne le nombre de maisons endommagées ou détruites et nous attendons confirmation de possibles nouvelles victimes", a-t-il déclaré.

Ces inondations, qui au plus fort recouvraient une surface aussi vaste que l'Allemagne et la France réunies, dans l'une des principales régions minières du pays, ont provoqué des dizaines de millions de dollars de dommages.

Première publication : 11/01/2011

  • INTEMPÉRIES

    L'Australie s'inquiète des conséquences des inondations sur son économie

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    L'État du Queensland tente de faire face à des inondations historiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)