Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Asie - pacifique

De nouvelles inondations font au moins neuf morts et des dizaines de disparus

Vidéo par Stéphanie DE SILGUY

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2011

Des orages et de nouvelles précipitations dans le nord-est de l'Australie ont fait au moins neuf morts et de nombreux disparus depuis lundi, selon un bilan officiel. Une partie du centre-ville de Brisbane, 2 millions d'habitants, va être évacuée.

AFP - Le bilan des nouvelles inondations dans le nord-est de l'Australie qui s'établissait mardi à au moins 9 morts et 66 disparus pourrait rapidement s'alourdir alors qu'une rapide montée des eaux a entraîné l'évacuation de milliers d'habitants de Brisbane, 3e ville du pays.

Les masses d'eau qui ont traversé lundi plusieurs localités situées à l'ouest de Brisbane, capitale de l'Etat du Queensland, ont provoqué la mort de neuf personnes, dont quatre enfants, a indiqué le Premier ministre Julia Gillard.

Alors qu'au total, les inondations qui frappent le pays depuis la fin novembre ont fait 20 morts, Mme Gillard, a averti que le pays devait se préparer à une bilan bien plus lourd.

"Des événements dramatiques se sont produits hier à Toowoomba et dans d'autres communes de la vallée de Lockyer. Des murs d'eau se sont abattus sur les maisons et les voitures", a déclaré d'un ton solennel le Premier ministre, vêtue de noir.

"Avec des inondations si dangereuses et qui progressent si vite, nous devons nous préparer à l'éventualité de nouveaux morts", a-t-elle ajouté.

De véritables torrents ont dévalé les rues de Toowoomba, ville de 100.000 habitants, située dans la cordillère australienne à 130 km à l'ouest de Brisbane, balayant les voitures et obligeant les survivants à se réfugier dans des arbres.

Des cadavres ont été retrouvés dans les voitures, dont celui d'une femme et de deux enfants, selon le député Ian MacFarlane.

"Cela fait 20 ans que je vis à Toowoomba et je n'avais jamais vu cela", a déclaré le député à Sky News.

"L'eau a dévalé et a fait exploser les fenêtres. Les voitures qui étaient au parking ont été soulevées et entraînées par le courant", a-t-il encore témoigné.

Le chef de la police locale, Bob Atkinson, a comparé la montée sans précédent des eaux à un "tsunami terrestre, avec un mur d'eau dévalant la vallée de Lockyer".

"Mère Nature s'est déchaînée au cours des dernières 48 heures mais ce n'est pas fini et nos services d'urgence sont totalement mobilisés", a ajouté Mme Bligh, annonçant que selon la police, "le bilan pourrait doubler".

Elle s'est déclarée très inquiète pour les personnes disparues alors que les routes submergées empêchent les services de secours de se rendre dans des zones coupées du monde.

Des hélicoptères, appelés en renfort, ont continué mardi à hélitreuiller des habitants pris au piège sur les toits dans différentes communes.

Ces nouvelles inondations ont été provoquées par des pluies torrentielles --jusqu'à 30 cm d'eau en certains endroits en moins de 24 heures--, tombées sur un sol déjà saturé d'eau.

Ces intempéries ont été attribuées par les services météorologiques au phénomène climatique La Niña, qui a donné lieu dans le Queensland à l'année la plus humide depuis la création des relevés météo.

Mardi, après un ordre d'évacuation de la police, des milliers de personnes ont fui Brisbane, métropole de 2 millions d'habitants.

A bord d'autobus, de voitures et de trains, les habitants ont dû quitter leur maison face à la menace du fleuve Brisbane qui est sorti de son lit.

Selon le maire Campbell Newman, 6.500 maisons et bureaux, y compris dans le quartier des affaires, risquent d'être inondés.

A moins de 150 km à l'intérieur des terres, le coordinateur des secours dans la région, Ian Stewart, a indiqué s'inquiéter particulièrement pour les habitants de la petite commune de Grantham, où trois personnes sont mortes et où des dizaines sont isolées.

"Selon moi, à Grantham, ce sera un désastre en ce qui concerne le nombre de maisons endommagées ou détruites et nous attendons confirmation de possibles nouvelles victimes", a-t-il déclaré.

Ces inondations, qui au plus fort recouvraient une surface aussi vaste que l'Allemagne et la France réunies, dans l'une des principales régions minières du pays, ont provoqué des dizaines de millions de dollars de dommages.

Première publication : 11/01/2011

  • INTEMPÉRIES

    L'Australie s'inquiète des conséquences des inondations sur son économie

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    L'État du Queensland tente de faire face à des inondations historiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)