Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Amériques

Une commission prône la création d'une agence de contrôle de l'industrie pétrolière

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2011

Les experts de la Commission nationale chargée de l'enquête sur la pire marée noire de l'histoire des États-Unis ont préconisé, dans un rapport publié mardi, la création d'une agence contrôlant la sécurité de l'exploitation offshore.

AFP - La Commission nationale chargée d'enquêter sur les causes de l'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en avril 2010 a préconisé mardi la création d'une agence indépendante chargée de la sécurité de l'exploitation offshore.

Elle a aussi préconisé d'accroître les pénalités financières.

Cette commission composée de sept experts et créée par la Maison Blanche après la plus grave marée noire de l'histoire des Etats-Unis, provoquée par l'explosion de la plate-forme de BP, a publié ses recommandations dans un rapport de plus de 300 pages.

"La catastrophe exige rien de moins qu'une refonte totale des pratiques de l'industrie pétrolière et de la supervision du gouvernement", affirme le rapport, qui avait déjà dénoncé des erreurs "systémiques", relevant de pratiques habituelles dans le secteur tout entier.

"Les causes sont systémiques et sans des réformes significatives à la fois des pratiques industrielles et des politiques gouvernementales, cela peut arriver à nouveau", assure le rapport.

Première publication : 11/01/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Sept mois après la marée noire, l'administration Obama porte plainte contre BP

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    Selon un rapport, la Maison Blanche a surestimé la capacité de BP

    En savoir plus

  • MARÉE NOIRE

    Après cinq mois de mésaventures, BP scelle définitivement son puits de pétrole

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)