Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

FOCUS

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En savoir plus

MODE

Les grandes maisons de couture présentent leur collection croisière 2016

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une histoire de fou" : la mémoire du génocide arménien au cinéma

En savoir plus

REPORTERS

Thaïlande : face à la junte, la dissidence tente de résister

En savoir plus

TECH 24

La course aux voitures sans chauffeur est lancée !

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La baie du mont Saint-Michel, entre pierre et mer

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Lutte contre le réchauffement climatique : "Les entreprises sont aussi la solution!"

En savoir plus

Afrique

Au moins 18 morts dans des attaques contre deux villages du centre du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2011

Deux villages du centre du Nigeria, Wareng et Barkin Ladi, ont été attaqués mardi par des hommes armés de machettes. Des affrontements religieux et ethniques répétés avaient eu lieu l'année dernière dans la même région.

REUTERS - Des hommes armés de machettes ont tué 18 personnes mardi dans des attaques contre deux villages du centre du Nigeria, rapporte la police.

Treize des victimes, parmi lesquelles des femmes et des enfants, ont été tuées dans le village de Wareng, peuplé majoritairement de chrétiens, dans l’Etat du Plateau, aux premières heures de la matinée, a dit le commissaire de police Abdulrahman Akano.

Une autre attaque, apparemment en représailles à la première, a fait cinq morts dans le village de Barkin Ladi.

Il y a trois jours, des soldats avaient tiré en l’air dans la ville de Jos, dans le centre du pays, pour disperser des jeunes manifestants qui protestaient contre la mort de huit musulmans dans un village chrétien de la région.

Des centaines de personnes ont péri l’année dernière dans des affrontements à caractère ethnique et religieux dans le centre du Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, à la lisière d’un Nord majoritairement musulman et d’un Sud principalement chrétien.

Première publication : 11/01/2011

COMMENTAIRE(S)