Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Afrique

Au moins 18 morts dans des attaques contre deux villages du centre du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2011

Deux villages du centre du Nigeria, Wareng et Barkin Ladi, ont été attaqués mardi par des hommes armés de machettes. Des affrontements religieux et ethniques répétés avaient eu lieu l'année dernière dans la même région.

REUTERS - Des hommes armés de machettes ont tué 18 personnes mardi dans des attaques contre deux villages du centre du Nigeria, rapporte la police.

Treize des victimes, parmi lesquelles des femmes et des enfants, ont été tuées dans le village de Wareng, peuplé majoritairement de chrétiens, dans l’Etat du Plateau, aux premières heures de la matinée, a dit le commissaire de police Abdulrahman Akano.

Une autre attaque, apparemment en représailles à la première, a fait cinq morts dans le village de Barkin Ladi.

Il y a trois jours, des soldats avaient tiré en l’air dans la ville de Jos, dans le centre du pays, pour disperser des jeunes manifestants qui protestaient contre la mort de huit musulmans dans un village chrétien de la région.

Des centaines de personnes ont péri l’année dernière dans des affrontements à caractère ethnique et religieux dans le centre du Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, à la lisière d’un Nord majoritairement musulman et d’un Sud principalement chrétien.

Première publication : 11/01/2011

COMMENTAIRE(S)