Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Niger : une cinquantaine de soldats tués dans une attaque de Boko Haram

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Cannabis : un marché florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Musique : Julie Zenatti de retour avec "Blanc"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Naufrages en Méditerranée : l'UE réagit au drame des migrants

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Louis Michel : "Certains pays européens refusent de prendre leur part de réfugiés"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Naufrages en Méditerranée : la politique migratoire à 28 attendra

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Prime d'activité : le plan de François Hollande pour la jeunesse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Séisme : "Le Népal dévasté"

En savoir plus

Afrique

Au moins 18 morts dans des attaques contre deux villages du centre du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/01/2011

Deux villages du centre du Nigeria, Wareng et Barkin Ladi, ont été attaqués mardi par des hommes armés de machettes. Des affrontements religieux et ethniques répétés avaient eu lieu l'année dernière dans la même région.

REUTERS - Des hommes armés de machettes ont tué 18 personnes mardi dans des attaques contre deux villages du centre du Nigeria, rapporte la police.

Treize des victimes, parmi lesquelles des femmes et des enfants, ont été tuées dans le village de Wareng, peuplé majoritairement de chrétiens, dans l’Etat du Plateau, aux premières heures de la matinée, a dit le commissaire de police Abdulrahman Akano.

Une autre attaque, apparemment en représailles à la première, a fait cinq morts dans le village de Barkin Ladi.

Il y a trois jours, des soldats avaient tiré en l’air dans la ville de Jos, dans le centre du pays, pour disperser des jeunes manifestants qui protestaient contre la mort de huit musulmans dans un village chrétien de la région.

Des centaines de personnes ont péri l’année dernière dans des affrontements à caractère ethnique et religieux dans le centre du Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, à la lisière d’un Nord majoritairement musulman et d’un Sud principalement chrétien.

Première publication : 11/01/2011

COMMENTAIRE(S)