Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ebola : le pire est-il passé ?

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 14/01/2011

Nigeria : au nom de Dieu

Maisons brûlées, voitures calcinées, populations meurtries... Depuis dix ans, la ville de Jos, est en proie à des affrontements ethnico-religieux, opposant les communautés chrétiennes et musulmanes. Des crises de plus en plus violentes qui ont provoqué la mort de milliers de personnes. Reportage exclusif.

A l’origine, ce devait être une enquête sur ces milices qui sèment la terreur dans la ville de Jos, capitale de l’Etat du Plateau, au centre du Nigeria. Mais les événements en ont décidé autrement.

Le 24 décembre, des bombes ont explosé dans deux quartiers chrétiens de la ville. Nous sommes arrivés quelques heures après, au petit matin de Noël. Jos avait des allures de terrain de guerre. 32 personnes sont mortes, 74 autres ont été blessées dans sept explosions. Certains d'entre eux étaient en train de faire leurs courses de Noël en ville. Sous le choc, les populations alternaient entre consternation et un sentiment de vengeance très fort.

Située sur une frontière invisible entre un Nord majoritairement musulman et un Sud à dominante chrétien, Jos cristallise toutes les tensions. Voilà dix ans que les trois ethnies “indigènes” - pour la plupart de confession chrétienne - s’affrontent avec les membres des ethnies Haoussa et Fulani (Peuls), essentiellement musulmans et considérés comme des “migrants”.

Ce qui n’était au départ, qu’une bataille pour la propriété de la terre, s’est mué en un conflit religieux sanglant sous le poids de l’instrumentalisation politique. 2001, 2002, 2004, 2008... les crises se sont répétées. Trois pour la seule année 2010 et plus de 500 morts.

A chaque explosion de violence, l’armée est déployée en renfort et de présumés coupables sont arrêtés puis envoyés a Abuja, la capitale fédérale, pour y être jugés. Dans les faits, les véritables commanditaires de ces massacres ne sont jamais inquiétés.

Résultat : Jos s’est peu à peu fractionné. Quartier chrétiens d’un coté, zones musulmanes de l’autre. Quant aux populations, elles, se sont progressivement armées des deux cotés, pour assurer disent-elles, leur propre sécurité. Nourris par le chômage des jeunes et les inégalités, les griefs se sont radicalisés. Aujourd’hui, chacun se renvoie la responsabilité des massacres et voue une aversion à l’autre tenace.

Suite aux attentats perpétrés à la veille de Noël, des affrontements ont donc éclaté entre communautés chrétiennes et musulmanes.

Chronique d’une haine que les manœuvres militaires et policières peinent à endiguer.

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/02/2015 Pakistan

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

Karachi, la plus grande ville du Pakistan, doit faire face à l’influence grandissante des Taliban. Pour y mettre fin, les forces de l’ordre ont lancé en septembre 2013...

En savoir plus

20/02/2015 Cisjordanie

Cisjordanie, le business des colonies

En Cisjordanie, les colonies juives continuent de s'étendre. Autorisées ou non par le gouvernement israélien, elles sont considérées comme illégales par la communauté...

En savoir plus

12/02/2015 Tunisie

Aux sources du jihad en Tunisie

La Tunisie a beau avoir fait le choix de la démocratie, le pays reste un important pourvoyeur de candidats au jihad. Depuis trois ans, des milliers de jeunes Tunisiens sont...

En savoir plus

05/02/2015 Inde

Inde : la rumeur du "Love Jihad"

En Inde, où la société est régulièrement secouée par des tensions religieuses, des extrémistes hindous accusent des musulmans de pratiquer un "Love Jihad", un "Jihad de l’amour"....

En savoir plus

30/01/2015 Syrie

Syrie : Kobané, la reconquête

Au nord de la Syrie, après de longs mois d’intenses combats, la ville kurde de Kobané, a été reprise aux jihadistes de l’organisation de l’État islamique. Nos reporters ont...

En savoir plus