Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

EUROPE

Jean-Paul II béatifié début mai dans un délai record

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/01/2011

Le Vatican a annoncé vendredi que le pape Jean-Paul II serait béatifié le 1er mai 2011, premier dimanche après Pâques après que son successeur, Benoit XVI, a validé une guérison miracle lui étant attribuée.

AFP - Jean Paul II sera béatifié le 1er mai 2011, après l'approbation vendredi par le pape Benoît XVI d'un décret officiel validant un miracle attribué à son prédecesseur, a annoncé vendredi le Vatican.

C'est Benoît XVI lui-même qui présidera la cérémonie à la basilique Saint-Pierre, a précisé à la presse le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

Le corps de Karol Wojtyla sera transféré directement, sans être exhumé, depuis la crypte jusqu'à la basilique, où une simple plaque de marbre portera l'inscription "Bienheureux Jean Paul II".

La date du 1er mai, premier dimanche après Pâques, correspond à la Journée de la divine miséricorde instaurée par Jean Paul II lui-même.

D'aucuns avaient tablé sur celle du 3 avril, lendemain du sixième anniversaire de la disparition du pape polonais, mais, a expliqué le père Lombardi, le carême, temps de pénitence pour l'Eglise qui commémore les 40 jours de jeûne du Christ dans le désert, "n'était pas la période idéale" pour une cérémonie "joyeuse".

La béatification de Jean Paul II intervient dans un délai record, bien inférieurs aux cinq ans habituellement respectés avant d'entamer toute procédure.

Cette rapidité s'explique par "l'imposante réputation de sainteté dont jouissait le pape Jean Paul II pendant sa vie, à sa mort et après sa mort", a indiqué le Vatican dans un communiqué.

Cette semaine, la commission des cardinaux et évêques membres de la Congrégation pour la Cause des saints avait approuvé le miracle nécessaire pour accéder à la béatification.

Elle a reconnu "miraculeuse" la guérison de la soeur française Marie Simon-Pierre de la maladie de Parkinson, dont Jean Paul II, décédé le 2 avril 2005 à l'âge de 84 ans, avait lui-même souffert.

Vendredi, le préfet de la congrégation pour la Cause des saints, Mgr Angelo Amato, reçu en audience, a fait part de cette décision au pape, qui a aussitôt signé le décret reconnaissant le miracle et fixant la date de la cérémonie.

La procédure concernant Jean Paul II, pape durant 27 ans, avait été lancée très rapidement après son décès le 2 avril 2005. Lors de ses obsèques, de très nombreux fidèles avaient crié: "Santo subito!" ("Saint tout de suite").

Une fois béatifié, pour que le pape polonais devienne saint, il faudra qu'un second miracle lui soit attribué.

Jean Paul II avait été le premier pape à déroger lui-même sur les délais de béatification en accélérant la procédure pour Mère Teresa, morte en 1997 et béatifiée en 2003.

Première publication : 14/01/2011

  • ESPAGNE

    Benoît XVI appelle le Vieux Continent à revigorer "ses racines chrétiennes"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)