Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les précipitations diluviennes provoquent maintenant des inondations dans le sud

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/01/2011

Alors que les eaux refluent dans l'État du Queensland, de violentes précipitations frappent maintenant le sud-est du pays. Des évacuations sont en cours. Au total, les inondations qui frappent le pays depuis plus d'un mois ont fait 26 morts.

AFP - Plusieurs milliers de personnes ont quitté leur domicile dans le sud-est de l'Australie, frappé à son tour par de violentes précipitations, tandis que le nord-est célébrait des offices religieux en hommage aux victimes des inondations.

Quelque 3.500 habitants de l'Etat de Victoria ont quitté leur domicile et 1.400 maisons ont été inondées, ont indiqué dimanche les autorités de cet Etat situé dans le sud du pays. "On sera sans doute à 1.500 d'ici demain", a déclaré dimanche Lachlan Quick, porte-parole des services de secours.

Plusieurs endroits ont reçu en 48 heures la quantité d'eau qui tombe normalement pendant la totalité d'une saison. Des régions entières de cet Etat avaient été dévastées il y a deux ans par les pires incendies de l'histoire de l'Australie, causant la mort de 173 personnes.

Le Queensland, dans le nord-est du pays, est l'Etat le plus affecté par ces fortes précipitations, qui ont inondé début janvier une surface grande comme l'Allemagne et la France réunies. Les eaux refluent depuis quelques jours, révélant souvent un paysage de désolation.

Mobilisés par milliers pour tenter de remettre en état ce qui peut l'être, les habitants de cet Etat, mais aussi de tout le pays, ont assisté à des offices religieux dimanche, en hommage aux victimes.

Selon le dernier bilan publié dimanche, les inondations dans le Queensland ont fait 18 morts en une semaine, la plupart dans des bourgades situées en amont de Brisbane, dont les rues ont été traversées par un torrent d'eau lundi. Deux nouveaux corps ont été découverts dimanche dans cette région.

Quatorze personnes sont encore portées disparues.

Au total, les inondations qui frappent le pays depuis plus d'un mois et demi ont fait 26 morts.

Dans l'Etat de Victoria, près de 80 localités enregistrent déjà des hauteurs d'eau sans précédent. "C'est catastrophique, un désastre. Il ne reste plus une seule maison en bas de la ville qui ne soit pas inondée", a témoigné John Torney, un commerçant de Charlton.

"Notre supermarché a été presque entièrement recouvert par l'eau et beaucoup de personnes âgées n'avaient jamais connu ça", a-t-il ajouté, sur la radio ABC.

L'île de Tasmanie (sud) fait face au même phénomène, avec des ponts détruits par des torrents d'eau et l'évacuation de centaines d'habitants.

Près de Brisbane, Anna Bligh, Premier ministre du Queensland, est allée à la rencontre d'habitants des habitants de Rocklea, une banlieue qui a beaucoup souffert et où des montagnes de débris jonchent encore les trottoirs.

"Plus de 28.000 maisons ont été détruites ou endommagées et 3,1 millions d'habitants du Queensland ont été affectés", a déclaré à l'AFP sur place le ministre de l'Economie et des Finances Wayne Swan, qui accompagnait Mme Bligh.

"Les inondations ont un énorme impact sur le tourisme, sur les exportations, notamment le charbon et sur les entreprises. Mais il est encore trop tôt pour évaluer le coût exact", a ajouté M. Swan, bottes en caoutchouc aux pieds.

"Certains sinistrés sont assurés, d'autres non. Nous devrons trouver des arrangements et nous fournissons déjà une aide financière à certains", a ajouté le ministre, qui a annoncé que l'Etat fédéral et l'Etat du Queensland avaient débloqué chacun 10 millions de dollars australiens pour un fonds d'aide d'urgence.

A une centaine de km de Brisbane, dans la Lockyer Valley aujourd'hui rebaptisée "la Vallée de la mort", où une quinzaine de personnes ont été tuées et une quinzaine sont toujours disparues, les habitants ont prié dimanche pour les victimes.

"Les habitants de la région ont été fragilisés au niveau émotionnel, mais ils montrent un courage remarquable", a déclaré le député local Scott Buchholz.

Les services d'urgence mettent en garde contre les risques d'infection pour les dizaines de milliers de sinistrés qui pataugent depuis plusieurs jours dans une boue putride et dans la chaleur, alors qu'il fait 28° à Brisbane.
 

Première publication : 16/01/2011

  • INONDATIONS EN AUSTRALIE

    La population entame les opérations de nettoyage à Brisbane

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Qu'est-ce que La Niña ?

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    L'Australie s'inquiète des conséquences des inondations sur son économie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)