Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

EUROPE

Ouverture du procès des 13 auteurs présumés des colis piégés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/01/2011

Accusés d'être à l'origine des colis piégés envoyés à plusieurs dirigeants européens, 13 membres présumés du groupe anarchiste grec Conspiration des cellules de feu comparaissent devant la cour antiterroriste siégeant à Athènes.

AFP - Le procès de treize membres présumés du groupe anarchiste grec Conspiration des cellules de feu, signataire du récent envoi de colis piégés à des dirigeants européens, s'est ouvert lundi devant la cour antiterroriste siégeant dans la prison athénienne de Korydallos.
              
Agés de 19 à 30 ans, les accusés, dont neuf comparaissent et quatre sont jugés par défaut, doivent répondre de l'accusation d'"appartenance à une organisation terroriste", passible de 10 à 25 ans de prison.
              
Le procès a débuté en banlieue ouest d'Athènes, dans une salle de la prison de Korydallos abritant la cour antiterroriste, composée de trois juges.
              
Lundi matin, un important dispositif policier était déployé autour du bâtiment. Au passage d'une voiture de police, une poignée de sympathisants a crié: "la passion pour la liberté est plus forte que toutes les prisons", a constaté une journaliste de l'AFP.
              
Peu après l'ouverture de la séance, une suspension a été prononcée après les protestations d'un accusé contre les contrôles d'identité menés par la police à l'entrée de la salle, qui freinent l'entrée des familles et amis des accusés.
              
Après la reprise de séance, les avocats ont dénoncé le fichage et la prise d'identité des personnes présentes à l'audience, qualifiée de mesure d'exception.
              
La Conspiration des cellules de feu, qui a emergé début 2008 avec un discours anarchisant, a revendiqué ou s'est vu attribuer des dizaines d'attentats, incendiaires puis à l'explosif visant magistrats, médias, décideurs et institutions économiques et politiques. Aucun n'a fait de mort.
              
Le plus récent, en forme d'avertissement au procès des Treize, a sérieusement endommagé le 30 décembre le siège du tribunal administratif d'Athènes.

 

Première publication : 17/01/2011

  • GRÈCE

    La jeunesse d'extrême gauche ou le visage du "nouveau terrorisme"

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Tentative d'attentats simultanés en Grèce, Italie et Allemagne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)