Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • Gaza : début d'une trêve de trois jours, des négociations prévues en Égypte

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

Moyen-orient

Ehoud Barak claque la porte du Parti travailliste

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/01/2011

Le ministre israélien de la Défense a annoncé son départ du Parti travailliste qu'il dirigeait pour créer un nouvelle formation politique avec quatre autres députés de gauche.

REUTERS - Ehud Barak, ministre israélien de la Défense, va quitter lundi le Parti travailliste pour donner naissance à une nouvelle formation, un geste inattendu qui ne devrait pas menacer le gouvernement de coalition emmené par Benjamin Netanyahu.
 
Dans une lettre adressée à la Knesset, dévoilée par un responsable parlementaire, le chef de file du parti phare de la gauche israélienne précise que quatre des 13 députés
travaillistes vont lui emboîter le pas.
 
De nombreux responsables travaillistes l'invitaient à faire pression sur Benjamin Netanyahu en faveur d'une relance du processus de paix israélo-palestinien et son rôle à la tête du mouvement était contesté.
 
La présence du parti de gauche au sein de la coalition gouvernementale atténuait l'image à l'étranger d'un gouvernement très ancré à droite.
 
La formation d'un nouveau parti va permettre à ses membres de faire avancer le processus de paix "sans chronomètre", estime Matan Vinai, vice-ministre de la Défense, dans un communiqué distinct.
 
Selon les commentateurs, Ehud Barak restera fidèle à la coalition gouvernementale, mais on ignore quelle sera l'attitude des huit députés travaillistes restant à l'égard d'un gouvernement qui dispose pour l'heure d'une majorité de 74 sièges sur les 120 que compte la Knesset.  

 

Première publication : 17/01/2011

  • ISRAËL

    Le gouvernement adopte l'allégeance à "l'État juif" pour les nouveaux citoyens

    En savoir plus

  • CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN

    Pour Benjamin Netanyahou, la paix est soumise à deux "conditions essentielles"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)