Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les milliardaires, toujours plus nombreux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le show Netanyahou"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, bonne et mauvaise élève"

En savoir plus

DÉBAT

Netanyahou aux États-Unis : coup de froid entre Israël et la Maison Blanche

En savoir plus

DÉBAT

Boris Nemtsov assassiné : l'opposition russe punie ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France mise à l'index pour sa législation sur la fessée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Grèce, Allemagne, Espagne… L'Agriculture européenne réformée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

La France, principale bénéficiaire de la PAC

En savoir plus

Afrique

Qui sont les acteurs de la transition?

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/11/2013

Pendant 23 ans, le président tunisien déchu Zine el-Abidine Ben Ali a réprimé toute opposition, laissant derrière lui un désert politique. Quels sont les hommes amenés à jouer un rôle dans cette "nouvelle Tunisie" ? Revue de détails en images.

"Tous les Tunisiens sans exception et sans exclusive" seront associés au processus politique, a promis, le 15 janvier, le président par intérim, Fouad Mebazaa. Représentants des principaux partis politiques d'opposition, figures de la société civile et personnalités indépendantes font partie du nouveau gouvernement d'union nationale, dont la composition a été dévoilée ce lundi. 

Une dizaine de personnalités, membres ou non de ce nouveau cabinet chargé d'organiser des élections présidentielle et législatives, vont certainement jouer un rôle important dans ce processus de transition.

 

 

Première publication : 17/01/2011

  • TUNISIE

    "L'étincelle tunisienne peut embraser d'autres pays arabes"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les Tunisiens de Paris célèbrent la chute de Ben Ali

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Ben Ali, portrait d'un raïs déchu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)