Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

Amériques

Le président chinois entame une visite d'État de quatre jours aux États-Unis

Vidéo par Joris Zylberman , Henry MORTON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2011

Le président chinois Hu Jintao est arrivé à Washington, mardi, pour une visite d'État de quatre jours. La question de la sous-évaluation du yuan sera notamment au cœur des discussions avec son homologue américain, Barack Obama.

AFP - Cérémonie d'arrivée, rencontre dans le Bureau ovale avec Barack Obama, conférence de presse avant un somptueux dîner: la Maison Blanche déroule le tapis rouge mercredi pour le président chinois Hu Jintao.

Arrivé la veille à Washington pour une visite de quatre jours aux Etats-Unis, le dirigeant de la grande puissance asiatique a partagé mardi un dîner avec M. Obama et un cercle restreint de proches collaborateurs.

Mais c'est mercredi que le protocole américain va tourner à plein régime, avec une cérémonie formelle de réception à la Maison Blanche, conformément aux visites d'Etat les plus prestigieuses. Ce n'est que la troisième à être organisée depuis le début de la présidence Obama, il y a deux ans.

Les deux leaders, qui se voient pour la huitième fois depuis début 2009, vont participer à une réunion bilatérale dans le Bureau ovale, puis avec leurs collaborateurs, avant de participer à une conférence de presse.

Au cours de cette journée qui devrait faire la part belle aux questions économiques et commerciales, MM. Obama et Hu vont également rencontrer des dirigeants d'entreprises américaines.

Enfin, en soirée, sera donné un dîner d'Etat, à la fois geste diplomatique et événement mondain, dont la liste des invités et le menu ont jusqu'ici été tenus secrets.

Contrastant avec cette tonalité festive, la visite de M. Hu intervient après une année marquée par de fortes tensions entre les deux puissances, les Etats-Unis mettant en particulier la Chine en cause sur les droits de l'homme et sa politique monétaire, et semblent décidés à ne pas éluder ces questions mercredi.

Parmi les autres sujets sensibles, la question tibétaine, les revendications maritimes de Pékin face à des alliés américains, la restriction par la Chine des exportations de minerais stratégiques, les ventes d'armes américaines à Taïwan, pourraient être mentionnés.
 

Focus: "Chine - Usa : partenaires incontournables? "

Première publication : 18/01/2011

  • COMMERCE INTERNATIONAL

    Différend entre l'UE et la Chine sur le yuan et les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • COMMERCE

    L'offensive américaine contre le yuan irrite Pékin

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les députés américains s'attaquent à la sous-évaluation du yuan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)