Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

Amériques

La sous-évaluation du yuan au menu de la visite de Hu Jintao à Washington

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2011

À quelques heures de l'arrivée du président chinois Hu Jintao aux États-Unis pour une visite d'État de quatre jours, la Maison Blanche a demandé à Pékin d'en "faire plus" pour renforcer la flexibilité du taux de change du yuan.

AFP - La Maison Blanche a une nouvelle fois appelé Pékin mardi à en faire davantage pour renforcer la flexibilité du taux de change du yuan, quelques heures avant l'arrivée du président chinois Hu Jintao aux Etats-Unis pour une visite d'Etat.

"Sur la question de leur monnaie, nous pensons qu'ils doivent en faire plus", a déclaré le porte-parole de la présidence américaine, Robert Gibbs. "Ils ont pris quelques mesures limitées (...) nous pensons que davantage doit être fait", a-t-il insisté.

"C'est une opinion qui est celle de ce pays, mais aussi de nombreux pays dans le monde", a encore dit M. Gibbs, alors que M. Hu est attendu dans l'après-midi de mardi à Washington, avant d'être reçu en grande pompe mercredi à la Maison Blanche.

Accusant la politique de change chinoise d'être responsable du déficit commercial colossal des Etats-Unis, Washington ne cesse d'exhorter Pékin à accélérer le mouvement d'appréciation du yuan entamé en juin, date à laquelle les autorités chinoises ont décidé d'autoriser leur monnaie à flotter un peu plus librement.

La Chine répond régulièrement que ces pressions sont intolérables, qu'elle n'y cédera pas et que la réévaluation du yuan prendra du temps.

 

Première publication : 18/01/2011

  • COMMERCE INTERNATIONAL

    Différend entre l'UE et la Chine sur le yuan et les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • COMMERCE

    L'offensive américaine contre le yuan irrite Pékin

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les députés américains s'attaquent à la sous-évaluation du yuan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)