Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : la CPI annonce l'ouverture d'un examen préliminaire

En savoir plus

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

Amériques

La sous-évaluation du yuan au menu de la visite de Hu Jintao à Washington

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2011

À quelques heures de l'arrivée du président chinois Hu Jintao aux États-Unis pour une visite d'État de quatre jours, la Maison Blanche a demandé à Pékin d'en "faire plus" pour renforcer la flexibilité du taux de change du yuan.

AFP - La Maison Blanche a une nouvelle fois appelé Pékin mardi à en faire davantage pour renforcer la flexibilité du taux de change du yuan, quelques heures avant l'arrivée du président chinois Hu Jintao aux Etats-Unis pour une visite d'Etat.

"Sur la question de leur monnaie, nous pensons qu'ils doivent en faire plus", a déclaré le porte-parole de la présidence américaine, Robert Gibbs. "Ils ont pris quelques mesures limitées (...) nous pensons que davantage doit être fait", a-t-il insisté.

"C'est une opinion qui est celle de ce pays, mais aussi de nombreux pays dans le monde", a encore dit M. Gibbs, alors que M. Hu est attendu dans l'après-midi de mardi à Washington, avant d'être reçu en grande pompe mercredi à la Maison Blanche.

Accusant la politique de change chinoise d'être responsable du déficit commercial colossal des Etats-Unis, Washington ne cesse d'exhorter Pékin à accélérer le mouvement d'appréciation du yuan entamé en juin, date à laquelle les autorités chinoises ont décidé d'autoriser leur monnaie à flotter un peu plus librement.

La Chine répond régulièrement que ces pressions sont intolérables, qu'elle n'y cédera pas et que la réévaluation du yuan prendra du temps.

 

Première publication : 18/01/2011

  • COMMERCE INTERNATIONAL

    Différend entre l'UE et la Chine sur le yuan et les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • COMMERCE

    L'offensive américaine contre le yuan irrite Pékin

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les députés américains s'attaquent à la sous-évaluation du yuan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)