Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

Amériques

La sous-évaluation du yuan au menu de la visite de Hu Jintao à Washington

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/01/2011

À quelques heures de l'arrivée du président chinois Hu Jintao aux États-Unis pour une visite d'État de quatre jours, la Maison Blanche a demandé à Pékin d'en "faire plus" pour renforcer la flexibilité du taux de change du yuan.

AFP - La Maison Blanche a une nouvelle fois appelé Pékin mardi à en faire davantage pour renforcer la flexibilité du taux de change du yuan, quelques heures avant l'arrivée du président chinois Hu Jintao aux Etats-Unis pour une visite d'Etat.

"Sur la question de leur monnaie, nous pensons qu'ils doivent en faire plus", a déclaré le porte-parole de la présidence américaine, Robert Gibbs. "Ils ont pris quelques mesures limitées (...) nous pensons que davantage doit être fait", a-t-il insisté.

"C'est une opinion qui est celle de ce pays, mais aussi de nombreux pays dans le monde", a encore dit M. Gibbs, alors que M. Hu est attendu dans l'après-midi de mardi à Washington, avant d'être reçu en grande pompe mercredi à la Maison Blanche.

Accusant la politique de change chinoise d'être responsable du déficit commercial colossal des Etats-Unis, Washington ne cesse d'exhorter Pékin à accélérer le mouvement d'appréciation du yuan entamé en juin, date à laquelle les autorités chinoises ont décidé d'autoriser leur monnaie à flotter un peu plus librement.

La Chine répond régulièrement que ces pressions sont intolérables, qu'elle n'y cédera pas et que la réévaluation du yuan prendra du temps.

 

Première publication : 18/01/2011

  • COMMERCE INTERNATIONAL

    Différend entre l'UE et la Chine sur le yuan et les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • COMMERCE

    L'offensive américaine contre le yuan irrite Pékin

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les députés américains s'attaquent à la sous-évaluation du yuan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)