Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le président sortant Bouteflika a voté en fauteuil roulant

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • En prison depuis un an, Karim Wade bientôt fixé sur son sort

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

Sports

De nouvelles révélations de dopage accablent Lance Armstrong

©

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 19/01/2011

Lance Armstrong vit une fin de carrière mouvementée. Alors qu’il dispute sa dernière grande épreuve, le Tour d'Australie, de nouvelles révélations compromettantes sur fond de dopage organisé accablent le septuple vainqueur du Tour de France.

Alors qu’il court à 39 ans le dernier grand tour à l’étranger de sa carrière, de nouvelles accusations de dopage rattrapent Lance Armstrong. Cette fois, c’est l’hebdomadaire américain "Sports Illustrated", magazine appartenant à CNN, qui révèle depuis lundi de nouveaux éléments à charge contre le coureur.

Sur le site SI.com, Stephen Swart, ancien coéquipier néo-zélandais d’Armstrong chez Motorola en 1995, l’accuse d’avoir été "l'instigateur" d'un dopage organisé au sein de l'équipe. Son ex-coéquipier Floyd Landis témoigne également que des seringues et des produits dopants auraient été découverts dans les bagages d'Armstrong lors d’un contrôle douanier à l'aéroport de Saint-Moritz, en Suisse, en 2003. Le cycliste texan n’aurait pas été inquiété, prétextant qu'il s'agissait de "vitamines".

Fuites de témoignages

Par ailleurs, Selena Roberts and David Epstein, les deux journalistes du magazine "SI", apportent de nouvelles précisions sur la nature des produits dopants qu’aurait utilisés Armstrong. Il s’agirait du HemAssist, un produit développé par la société Baxter Healthcare Corp. Cette substance était utilisée dans des cas d’hémorragies importantes pour sa capacité à régénérer les globules rouges sans les effets secondaire de l’EPO (hypertension artérielle et risque de cancer).

Pierre Ballester, qui avait déjà publié certaines de ces informations dans "L.A. Confidentiel : Les secrets de Lance Armstrong" (2004), est frappé par l’abondance de détails. "Les journalistes de 'SI' apportent des précisions sur le dossier d’Armstrong qui n’avaient jamais été révélées auparavant," explique-t-il. Pour l’ancien journaliste de "L’Équipe", Roberts et Epstein auraient bénéficié de fuites dans le cadre de l’enquête fédérale américaine lancée contre Armstrong en juillet 2010 à la suite des accusations de dopage formulées par Floyd Landis.

Armstrong risque gros

Interrogé par l'AFP en marge du Tour d’Australie sur ces nouvelles accusations, Lance Armstrong a répondu : "Je n'ai rien à déclarer. Je suis au courant, il n'y a rien de plus. Je n'ai absolument aucune inquiétude à avoir". Son agent Mark Fabiani a quant à lui dénoncé "les mêmes vieilles histoires, recyclant les mêmes mensonges par les mêmes menteurs".

Si le dopage est avéré, le cycliste pourrait être inculpé pour fraude à une entreprise publique, l’US Postal, son équipe de 1998 à 2004. Les assurances qui lui ont versé d'importantes sommes après ses sept victoires sur le Tour de France pourraient également se retourner contre lui pour tricherie. S’il est prouvé qu’il a menti à une cour fédérale, le Texan risque aussi de se retrouver condamner pour parjure. En 2008, la sprinteuse américaine Marion Jones avait écopé de six mois de prison ferme pour ce même chef d’accusation. La retraite s’annonce compliquée pour Lance.

Première publication : 19/01/2011

  • CYCLISME

    "Je n'ai aucun doute sur mon innocence", affirme Alberto Contador

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Contador suspendu après un contrôle antidopage suspect sur le Tour de France

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)