Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de retour sur le marché obligataire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Destructeur", le feu ravage la Corse et le Sud-Est

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'absence remarquée de Macron à la conférence sur le sida

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence mondiale sur le sida : où en est la lutte contre le virus ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence mondiale sur le sida : où en est la lutte contre le virus ?

En savoir plus

FOCUS

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'été en musique : les incontournables qui vont faire danser

En savoir plus

Economie

Les utilisateurs de BlackBerry n'ont plus accès aux sites pornographiques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/01/2011

Le fabricant canadien du BlackBerry s'est exécuté un jour avant l'expiration de l'ultimatum fixé par Djakarta : l'accès aux contenus pornographiques sur ses smartphones est filtré. L'Indonésie est l'un des principaux marchés pour RIM.

AFP - Le fabricant canadien du BlackBerry a annoncé jeudi avoir bloqué l'accès aux sites pornographiques sur ses smartphones en Indonésie, comme l'exigeait le gouvernement qui lui avait fixé un ultimatum à vendredi.

Research in Motion (RIM) "a commencé à mettre en oeuvre un procédé de filtre du contenu internet qui répond aux obligations de nos partenaires fournisseurs en Indonésie", a indiqué le groupe dans un communiqué publié à Jakarta.

RIM était sous la menace d'une suspension partielle de ses services s'il n'empêchait pas, avant le 21 janvier, l'accès aux sites "à caractère pornographique".

L'Indonésie, pays de 240 millions d'habitants, est l'un des principaux marchés du BlackBerry avec plus de deux millions de clients et des perspectives favorables.

Le ministre des Télécommunications et de la Communication, Tifatul Sembiring, qui avait fixé l'ultimatum, a félicité RIM. "Plaît à Dieu, RIM respecte les lois et règlements de l'Indonésie. La pornographie a commencé à être bloquée", a-t-il déclaré dans un message envoyé sur twitter, l'un de ses moyens de communication préférés.

De fait, des sites jugés licencieux, comme www.playboy.com, étaient jeudi indisponibles. Un message s'affichait sur l'écran du BlackBerry: "Le site que vous essayez d'ouvrir est inaccessible sur ce réseau".

M. Tifatul, élu d'un parti islamique conservateur, est parti l'an dernier en guerre contre la pornographie à la suite d'un scandale de diffusion en ligne de vidéos de scènes sexuelles impliquant un chanteur et deux présentatrices populaires. En juillet, il avait enjoint les fournisseurs d'accès à bloquer l'accès aux sites à caractère sexuel dans le pays qui compte le plus de musulmans au monde.

M. Sembiring est fréquemment critiqué sur la toile, où nombre d'internautes l'accusent de tenter de réglementer la liberté d'expression.

RIM, qui ne filtrait jusqu'à présent les contenus du BlackBerry dans aucun pays où il opère, a fait part de sa détermination à "poursuivre ses investissements en Indonésie".

Première publication : 20/01/2011

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Les Émirats arabes unis ne bloqueront pas les BlackBerry

    En savoir plus

  • INDE

    RIM obtient un délai dans sa bataille contre l'interdiction du BlackBerry

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIE

    L'Arabie saoudite suspend certains services de BlackBerry

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)