Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

REPORTERS

L’Écosse va-t-elle filer à l'anglaise ?

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

DÉBAT

Lutte contre les jihadistes : faut-il s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

Amériques

Vaste coup de filet contre la mafia italienne à New York

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/01/2011

Plus de cent mafieux présumés soupçonnés d'appartenir à la Cosa Nostra ont été arrêtés jeudi à New York. Une opération jugée comme le "plus grand nettoyage jamais effectué dans les milieux de la criminalité organisée" par le New York Times.

AFP - Le FBI (police fédérale américaine) a arrêté plus de cent mafieux présumés, soupçonnés d'appartenir à Cosa Nostra, dans le cadre d'un "vaste coup de filet" à New York et dans sa région, a indiqué à l'AFP le porte-parole du tribunal fédéral de Brooklyn (sud-est de New York).

Les arrestations ont été effectuées jeudi à l'aube à New York, dans le New Jersey et dans le Rhode Island (nord-est), et concernent aussi bien de simples exécutants que des chefs de gros calibre, selon les enquêteurs.

Les accusations vont du racket au meurtre et au trafic de drogue, précise-t-on de même source.

Signe de l'importance du coup de filet, le ministre de la Justice américain, Eric Holder, est arrivé à New York et une conférence de presse conjointe avec une responsable du FBI, Janice Fedarcyk, devait se tenir à 11H00 (16H00 GMT) au bureau du procureur général à Brooklyn.

Peu de détails sur l'opération étaient connus jeudi en milieu de matinée. Toutefois le New York Times, citant des sources non identifiées proches de l'enquête, parle du "plus grand nettoyage jamais effectué par les autorités fédérales dans les milieux de la criminalité organisée."

Certains des meurtres remontent aux années 80 et 90, ajoute le quotidien. Parmi les autres chefs d'accusation figurent les activités classiques de la mafia italo-américaine: extorsion de fonds, blanchiment d'argent, jeux clandestins et racket lié à l'industrie du bâtiment et à l'activité portuaire.

La police estime que les deux dernières activités restent contrôlées par les cinq familles de la mafia italo-américaine: les Genovese, les Gambino, les Lucchese, les Colombo et les Bonanno.

Depuis le début des années 90, le FBI a remporté de nombreuses victoires contre la criminalité organisée d'origine italienne, qui est considérée en déclin depuis lors, également en raison de la concurrence des gangs de la mafia russe, mexicaine ou chinoise.

D'importantes défections dans les rangs de la mafia italienne ont en outre permis aux enquêteurs d'obtenir des informations qui ont conduit à des arrestations, dont celle de John Gotti, chef du clan des Gambino condamné en 1992 notamment pour avoir commandité une dizaine de meurtres dont celui de son prédécesseur Paul Castellano, assassiné en 1985 à la sortie du restaurant "Sparks" à Manhattan.

John Gotti est mort en prison en 2002. Depuis, son fils John "Junior" Gotti a réussi à de multiples reprises, la dernière en 2009, à échapper aux griffes de la justice.

En dépit de son déclin, la mafia italienne de New York reste très présente dans l'imaginaire collectif, notamment en raison des innombrables films et des séries télévisées qui ont été et continuent à être tournés sur le sujet, du célèbre "Parrain" au feuilleton "Les Sopranos".
 

Première publication : 20/01/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Le baron jamaïcain de la drogue "Dudus" Coke extradé à New York

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Vaste coup de filet anti-drogue contre un puissant cartel mexicain

    En savoir plus

  • ITALIE

    Vaste coup de filet contre la mafia calabraise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)