Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Irlande prête à dire "Oui" au mariage gay ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : Explosion de grenades à Bujumbura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les 1001 vies d'Abderrahmane Sissako

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

FOCUS

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En savoir plus

Asie - pacifique

Les grandes puissances "déçues" par l'attitude de Téhéran

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/01/2011

La représentante de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a regretté que les négociations sur le nucléaire iranien soient dans l'impasse à l'issue de la réunion organisée à Istanbul entre Téhéran et le groupe des Six.

AFP - Les grandes puissances sont "déçues" par l'attitude des Iraniens lors des discussions vendredi et samedi à Istanbul sur le programme nucléaire de Téhéran, a déclaré la représentante de la diplomatie européenne, la Britannique Catherine Ashton.


 
Lors d'une conférence de presse à l'issue de cette rencontre, elle a souligné que le groupe des Six - Allemagne, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine, Etats-Unis - restait uni sur ce dossier et jugeait inacceptables les conditions posées par l'Iran.
 
Aucune nouvelle rencontre n'est pour l'instant prévue avec les Iraniens mais la porte reste ouverte, a-t-elle ajouté.
 
Abolfazl Zohrevand, porte-parole du négociateur iranien Saeed Jalili, a déclaré pour sa part à Reuters qu'une nouvelle réunion aurait lieu, dont la date et le lieu restent à déterminer.


 
Les grandes puissances ne s'attendaient pas à des avancées majeures lors des entretiens d'Istanbul, l'Iran se refusant à envisager de suspendre l'enrichissement d'uranium.
 
Les puissances occidentales soupçonnent les Iraniens de vouloir se doter de l'arme nucléaire, ce dont Téhéran se défend, affirmant vouloir utiliser l'énergie atomique uniquement à des fins civiles.

 

Première publication : 22/01/2011

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    Téhéran commence les négociations en refusant de suspendre ses activités nucléaires

    En savoir plus

  • NUCLÉAIRE IRANIEN

    L'Iran et le groupe des Six reprennent langue dans un climat tendu

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)