Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

Moyen-orient

Al-Jazira publie une série de documents embarrassants sur les négociations de paix

Vidéo par Axelle SIMON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/01/2011

Selon des documents diffusés par Al-Jazira dimanche, les négociateurs palestiniens étaient prêts à faire d'importantes concessions sur Jérusalem lors des négociations de paix de 2008. La direction palestinienne dénonce "un tissu de mensonges".

AFP - La chaîne Al-Jazira a commencé dimanche soir à révéler des centaines de "documents confidentiels" relatifs aux négociations israélo-palestiniennes, montrant selon elle que les négociateurs palestiniens étaient prêts à d'importantes concessions sur Jérusalem et le sort des réfugiés.

Présentés d'une manière sensationnelle, ces documents constituent selon Al-Jazira "la plus importante fuite dans l'histoire du conflit israélo-palestinien".

Le négociateur palestinien en chef Saëb Erakat, interrogé par la chaîne, a affirmé que la direction palestinienne "n'avait rien à cacher" et que la plupart des documents diffusés par Al-Jazira étaient "un tissu de mensonges".

Les documents portent notamment sur des "réunions de coordination sécuritaire" entre Israël et les Palestiniens et les propositions faites par l'Autorité palestinienne dans le cadre des négociations "sur Jérusalem et le sort des réfugiés".

Documents secrets : quelles conséquences sur le processus de paix?

Ces documents comportent notamment des minutes de rencontres israélo-palestiniennes. Al-Jazira en a lu des passages qui montrent selon elle que les négociateurs palestiniens étaient prêts à faire des concessions considérables aux Israéliens tout en affichant leur fermeté en public.

Ils ont ainsi cité M. Erakat affirmant à l'ancienne ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni: "Ce n'est pas un secret que nous vous avons proposé la plus grande Yourshalayem (Jérusalem en hébreu) de l'Histoire".

D'autres documents indiquent selon Al-Jazira que les négociateurs palestiniens étaient prêts à renoncer "au quartier juif et à une partie du quartier arménien" de la Vieille ville de Jérusalem.

"Un tissu de mensonges" selon le négociateur palestinien

M. Erakat est aussi accusé d'avoir proposé, selon Al-Jazira, des concessions sans précédent sur l'esplande des Mosquées dans la Vielle ville de Jérusalem, car il a proposé "une solution innovante" en ce qui concerne le contrôle de ce lieu saint après un éventuel accord de paix.

L'ancien négociateur en chef palestinien Ahmad Qoreï affirme pour sa part dans un des documents que les Israéliens pouvaient garder "toutes les colonies à Jérusalem à l'exception d'Abou Ghneim", appelée Har Homa par les Israéliens, et dont la construction avait porté un sévère coup aux négociations.

M. Qoreï est également cité dans l'un des documents demandant à Mme Livni en 2008 "de renforcer le blocus israélien imposé à Gaza".

A propos des réfugiés, près de cinq millions avec leurs descendants et dont le sort est l'une des principales pierres d'achoppement dans les négociations, M. Erakat s'est dit prêt selon les documents d'Al-Jazira à "accepter le retour de 10.000 d'entre eux par an sur 10 ans, soit un total de 100.000".

Un des documents affirme selon Al-Jazira que le président palestinien Mahmoud Abbas avait été informé par un haut responsable israélien du Ministère de la Défense, Amos Gilad, "de l'intention d'Israël de lancer une offensive à Gaza" fin 2008.

"J'ai dit plus d'une fois, nous n'avons pas renoncé à nos positions. Si nous avions effectivement renoncé aux réfugiés et fait de telles concessions, pourquoi Israël n'a-t-il pas accepté de signer un accord de paix", s'est interrogé M. Erakat.

Les documents, "plus de 1.600" au total, seront rendus publics dans leur intégralité sur plusieurs jours par la chaîne basée au Qatar.

Les documents révèlent "les vrais détails tenus secrets sur les négociations entre l'Autorité palestinienne et Israël pendant la décennie écoulée", selon Al-Jazira, qui affirme que les révélations annoncées sont corroborées par "des minutes de rencontres, des mémos internes et des documents originaux".

Un site internet dédié à ces "révélations" sera également lancé dimanche soir par Al-Jazira.

Première publication : 24/01/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Israël s'apprête à autoriser un nouveau projet de colonisation à Jérusalem-Est

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)