Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

Amériques

Les inondations ont provoqué la mort d'au moins 800 personnes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/01/2011

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur Rio et les glissements de terrain qui s'ensuivirent ont provoqué la mort d'au moins 800 personnes selon un dernier bilan des autorités. Ces inondations sont les pires de l'histoire du pays.

REUTERS - Le bilan des inondations et des glissements de terrain qui ont dévasté une région montagneuse proche de Rio de Janeiro a atteint 803 morts, ont annoncé dimanche les autorités.

Par ailleurs, des centaines de personnes sont toujours portées disparues.

La catastrophe est désormais l'une des pires de l'histoire du Brésil, selon des chiffres des Nations unies publiés samedi par le journal Estado de Sao Paulo. Elle n'est dépassée en nombre que par l'épidémie de méningite qui a fait 1.500 morts en 1974.


 

Première publication : 24/01/2011

  • BRÉSIL

    Le bilan des inondations dépasse les 700 morts

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Des images des inondations dans l'État de Rio de Janeiro

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Des pluies torrentielles provoquent la mort de plus de 400 personnes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)