Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Mesures de sécurité renforcées dans le métro et les aéroports moscovites

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/01/2011

Suite à l'attentat meurtrier survenu ce lundi, les autorités moscovites ont annoncé avoir renforcé les mesures de sécurité dans les aéroports et le métro de Moscou.

AFP - La police a été placée en état d'alerte après un attentat-suicide lundi à l'aéroport Domodedovo de Moscou, et le métro et les autres aéroports de la capitale ont été placés sous haute surveillance, ont annoncé les agences russes.

"En raison de ce qui s'est passé à Domodedovo, les mesures de sécurité ont été renforcées dans tous les aéroports", a indiqué une source policière à l'agence Interfax.

Selon une source citée par Ria Novosti, des agents du ministère de l'Interieur et des services de sécurité (FSB) ont été envoyés à Domodedovo et dans les autres aéroports, Cheremetievo et Vnoukovo.

La présence policières a été renforcée, selon les mêmes sources, dans le métro de Moscou, qui a été la cible ces dernières années de plusieurs attentats suicide. Le dernier a eu lieu en mars 2010 et avait fait quarante morts.
 

Première publication : 24/01/2011

COMMENTAIRE(S)