Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

Amériques

L'auteur présumé de la tuerie de Tucson plaide non coupable

Vidéo par Guillaume MEYER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/01/2011

Jared Loughner, l'auteur présumé de la fusillade de Tucson au cours de laquelle six personnes ont été tuées le 8 janvier, a plaidé non coupable devant un juge de Phoenix, en Arizona. La prochaine audience a été fixée au 9 mars.

 

AFP - L'auteur présumé de la fusillade de Tucson, au cours de laquelle six personnes ont été tuées et 14 blessées, dont une élue du Congrès, a plaidé non coupable lundi dans le cadre de trois inculpations pour tentative de meurtre, a annoncé son avocat.

Jared Loughner avait été inculpé la semaine dernière de trois chefs d'accusation par un jury populaire, dont celui de tentative d'assassinat sur une élue.

Assis sur le banc des accusés, vêtu de l'uniforme orange des prisonniers Jared Lee Loughner a plaidé, via son avocat Judy Clark, non coupable de la tentative de meurtre de la représentante Gabrielle Giffords et deux de ses collaborateurs.

Aux Etats-Unis, plaider non coupable ne revient pas à se déclarer innocent. C'est une procédure juridique qui donne à l'accusé une plus grande marge de manoeuvre dans le cadre de sa défense.

La prochaine audience a été fixée au 9 mars. A la fin de l'audience, Judy Clark a donné une tape sur l'épaule de son client qui était souriant.

Me Clark a indiqué qu'elle ne s'opposait pas au fait que le procès se tienne à Tucson, même si aucune décision n'a encore été prise à cet égard.

Loughner, 22 ans, a été arrêté sur les lieux de la fusillade, survenue lors d'une rencontre organisée par l'élue démocrate Gabrielle Giffords le 8 janvier dans un centre commercial de Tucson.

Mme Giffords, 40 ans, l'élue qui a reçu une balle dans la tête lors de la fusillade, a quitté vendredi l'hôpital où elle était soignée dans cette ville d'Arizona pour être transférée par avion au Texas, où elle doit entamer sa rééducation.

La famille d'une petite fille tuée lors de la fusillade et plusieurs autres protagonistes du drame ont été invités à assister au discours de l'état de l'Union du président Barack Obama mardi soir à Washington.

Première publication : 25/01/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Obama veut apaiser le débat politique après la tuerie de Tucson

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)