Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Sports

Alberto Contador suspendu pendant un an pour cause de dopage

Vidéo par Nabia MAKHLOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/01/2011

Contrôlé positif lors du dernier Tour de France, Alberto Contador a été sanctionné mercredi par la Fédération espagnole. Celui que l'on surnomme "El Pistolero" a été suspendu un an. Il pourrait aussi perdre son titre remporté en juillet 2010.

AFP - L'Espagnol Alberto Contador, vainqueur du Tour de France cycliste, a été suspendu mercredi pour un an après un contrôle antidopage positif et risque ainsi de perdre le bénéfice de sa troisième et dernière victoire en 2010.

Dopage-cyclisme : Contador, l'heure du soupçon ?

Présent au stage de sa nouvelle équipe aux Baléares, le coureur a été informé mercredi par la Fédération espagnole de cyclisme de sa "suspension pour un an", a annoncé son service de presse dans un communiqué.

La Fédération avait indiqué un peu plus tôt avoir informé Contador qu'une sanction avait été prise, sans en révéler la teneur.

A 28 ans, Contador est le triple vainqueur du Tour de France (2007, 2009, 2010). Il est aussi l'un des cinq coureurs dans l'histoire du cyclisme à avoir gagné les trois grands tours (France, Italie, Espagne).

Selon un responsable de la fédération, l'Espagnol a maintenant dix jours pour faire appel de la décision. Mais celle-ci, si elle est confirmée, lui ferait perdre le bénéfice de sa victoire dans le Tour en 2010.

Le champion, qui a signé début août un contrat de deux ans en faveur de l'équipe Saxo Bank, est suspendu à titre provisoire depuis le 24 août par l'Union cycliste internationale (UCI), en attendant la sanction définitive.

Contador avait subi le 21 juillet 2010 à Pau (sud-ouest de la France), pendant le Tour de France dont il portait alors le maillot jaune, un contrôle antidopage révélant des traces infimes de clenbutérol, un bêta-stimulant qui stimule la fonction pulmonaire mais possède aussi des effets anabolisants.

Contador est "motivé"

VIDÉO - RÉACTION D'ANDY SCHLECK SUR L'ABSENCE DE CONTADOR
Depuis la révélation de l'affaire le 30 septembre, il n'a cessé de se dire victime d'une contamination alimentaire, liée à de la viande consommée la veille.

Le coureur s'est déclaré mercredi "motivé" pour la prochaine saison en dépit des menaces de suspension.

"Je suis motivé, je suis concentré sur mon travail. Je crois qu'en ce moment, le plus important est de faire abstraction de tout ce qui t'entoure et te concentrer sur ton travail, ce qui va te permettre d'obtenir des résultats", a expliqué Contador aux journalistes, après l'entraînement sur le vélodrome de Palma de Majorque.

"Je n'ai jamais été concentré comme je le suis cette année. Cela fait trois jours que nous sommes ici et nous avons fait des entraînements incroyables", a-t-il ajouté.

Il a affirmé que son équipe comptait "très fortement" sur lui et que la saison prochaine avait été planifiée "tout à fait normalement".

Le TAS dernier recours

Le président de la Fédération espagnole de cyclisme, Juan Carlos Castano, a précisé mercredi que si la suspension pour un an était confirmée, Alberto Contador "aurait déjà épuisé plus de la moitié" de cette période et pourrait, "par exemple, participer aux Championnats du monde 2011" fin septembre.

Selon la presse, la décision finale, une fois épuisé le délai du recours, devrait être connue vers le 10 février.

La Fédération, toujours selon les médias, aurait pris en compte à la fois la très faible quantité du produit interdit retrouvé dans les urines -50 picogrammes/ml- et le fait que Contador n'avait pu fournir de preuves sur la provenance de cette substance.

Une suspension d'un an équivaudrait pour Contador à faire une croix sur le prochain Tour de France (2 au 24 juillet). En outre, il perdrait le bénéfice de sa victoire, qui reviendrait au Luxembourgeois Andy Schleck, deuxième de l'épreuve.

La décision de l'instance espagnole est susceptible de recours auprès du TAS (Tribunal arbitral du sport), tant de la part de Contador que de l'UCI ou de l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Première publication : 26/01/2011

  • CYCLISME

    Lance Armstrong met fin à sa carrière internationale

    En savoir plus

  • DOPAGE

    Les cyclistes du Tour pourraient être contrôlés la nuit

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Une édition 2011 résolument tournée vers les sommets

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)