Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Economie

Toyota rappelle de nouveau plus d'un million de véhicules dans le monde

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/01/2011

Décidément, les problèmes techniques continuent d'empoisonner la vie du leader mondial de l'automobile, Toyota. Le constructeur a annoncé, mercredi, le rappel de 1,7 million de véhicules en raison d'un possible problème de fuite de carburant.

AFP - Le premier constructeur d'automobiles mondial, le japonais Toyota, a annoncé mercredi le rappel de 1,7 million de véhicules, dont 421.000 à l'étranger, en raison d'un risque de fuite de carburant.

Différents soucis ont été constatés qui touchent en tout ou partie divers modèles et peuvent entraîner une fuite de carburant. Au total, plusieurs dizaines d'anomalies ont été rapportées.

Les rappels hors du Japon touchent essentiellement les Etats-Unis et le reste de l'Amérique du Nord (280.000), puis l'Allemagne et, dans une moindre mesure, la Russie et la Nouvelle Zélande.

Quelque 245.000 voitures haut de gamme Lexus produites entre 2006 et début 2009 sont notamment concernées aux Etats-Unis, a précisé séparément le constructeur dans un communiqué publié sur place.

Au total, au Japon, une vingtaine de modèles (sans compter leurs différentes déclinaisons) produits entre 2000 et 2009 sont concernés par ce rappel, l'un des plus importants effectués par Toyota dans l'archipel. Au total, plus de cent cas d'anomalies ont été rapportés, mais aucun accident n'a été déploré, selon des documents publiés par le ministère des Transports.

L'utilisation de composants similaires dans un grand nombre de modèles pour des questions de rentabilité a pour conséquence d'occasionner des rappels en très grandes séries en cas de pépin, soulignent les experts du secteur.

Les investisseurs à la Bourse de Tokyo, qui craignent l'impact négatif sur la réputation de Toyota, notamment à l'étranger, n'ont pas apprécié l'annonce de ces rappels massifs, à moins d'une heure de la clôture.

L'action du groupe a perdu quelque 1,9%, pour finir à 3.400 yens, alors que l'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,60%.

"Le nombre de rappels est important et pourrait davantage abîmer l'image de marque de Toyota ainsi que renforcer les doutes sur ses technologie", a souligné l'analyste Tatsuya Mizuno. "Cela tombe au mauvais moment pour le constructeur qui se remet tout juste d'une crise de rappels".

Toyota a été forcé de rappeler des millions de voitures depuis dix-huit mois pour différents soucis techniques.

Il a particulièrement été sous les feux de l'actualité il y a un an, après avoir dû faire revenir au garage près de 9 millions de véhicules en l'espace de seulement six mois (septembre 2009 à février 2010).

L'impact médiatique de ces turbulences a été particulièrement fort aux Etats-Unis, où la majorité des véhicules ont été rappelés.

Le constructeur insiste toutefois sur le fait qu'il préfère procéder à des rappels par précaution pour offrir une meilleure prestation que ses concurrents, estimant que sa franchise joue en sa faveur.

"Notre objectif est de devenir le numéro un vis-à-vis du client, en terme de service et de satisfaction du consommateur", a assuré un porte-parole, Paul Nolasco.

En dépit de la mauvaise passe traversée en 2009-2010, le groupe Toyota (incluant les marques Hino et Daihatsu) est resté le premier constructeur mondial en nombre de véhicules vendus l'an dernier, pour la troisième année de suite, de justesse devant le géant américain General Motors (GM).

Toyota a écoulé 8,42 millions de véhicules dans le monde en 2010, contre 8,39 millions pour GM.

Première publication : 26/01/2011

  • AUTOMOBILE

    De justesse, Toyota reste le leader mondial des constructeurs automobiles

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Toyota rappelle 1,5 million de voitures dans le monde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)