Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

Afrique

L'ex-chef rebelle hutu rwandais Mbarushimana devant la CPI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/01/2011

Arrêté à Paris en octobre 2010, Callixte Mbarushimana comparaît devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye. Cet ancien chef rebelle hutu doit notamment répondre d'accusations de crimes contre l'humanité commis en 2009 en RD Congo.

AFP - Le haut dirigeant des rebelles hutu rwandais Callixte Mbarushimana, remis mardi par la France à la Cour pénale internationale (CPI), a participé vendredi à une audience de comparution initiale devant la CPI à La Haye.

"Je m'appelle Mbarushimana Callixte, je suis né au Rwanda à Ruhengeri, je suis ingénieur informaticien", a déclaré devant trois juges le secrétaire exécutif des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Vêtu d'un costume noir et d'une chemise blanche, portant des lunettes et une barbe soigneusement taillée, M. Mbarushimana a écouté, imperturbable, le greffier énoncer les cinq chefs d'accusation de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité dont il est soupçonné.

Il s'agit notamment de meurtres, viols, tortures et destructions de biens commis en 2009 dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

M. Mbarushimana, 47 ans, avait été arrêté à Paris le 11 octobre 2010 en vertu d'un mandat d'arrêt. Il vivait dans la capitale française avec sa famille depuis 2002.

Il avait été transféré mardi en avion aux Pays-Bas et écroué au quartier pénitentiaire de la Cour à Scheveningen, dans la banlieue de La Haye.

M. Mbarushimana est par ailleurs mis en examen en France depuis le 21 décembre 2010 pour crimes contre l'humanité pour son rôle dans le génocide au Rwanda en 1994 au cours duquel environ 800.000 Tutsi et Hutu modérés ont été tués, selon l'ONU.

 

Première publication : 28/01/2011

COMMENTAIRE(S)