Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-orient

Carcasses de voitures et graffitis, les stigmates des rues du Caire

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 29/01/2011

D'après notre envoyé spécial, l'armée est toujours déployée dans les artères principales de la capitale, où des flammes s'échappaient encore samedi matin de l'immeuble du PND, le parti au pouvoir.

Carcasses de voitures brûlées, restes de barricades, graffitis anti-Moubarak, ce samedi matin, Le Caire porte encore les stigmates des manifestations de la veille. Dans les rues de la capitale égyptienne, alors que la vie quotidienne semble avoir repris ses habitudes, les Cairotes constatent les dégâts.

L'armée est toujours déployée dans certaines artères de la ville. Dans le centre, sur les rives du Nil, le siège du parti au pouvoir, le PND, est toujours fumant. Des fenêtres de l'imposant immeuble, des flammes s'échappent encore. Tout un symbole. La veille, les manifestants avaient mis le feu au bâtiment, sans que les pompiers puissent intervenir. À ses pieds, une trentaine de carcasses de véhicules témoignent de la véhémence des flammes.

Pour Mohammed, un Cairote âgé de 18 ans, venu prendre quelques photos, c'est le régime de Moubarak qui est responsable des événements de vendredi. "On veut du changement, on n'en peut plus de cette vie qui mène à rien. Moubarak ne comprendra jamais la jeunesse égyptienne, il faut qu'il s'en aille", dit-il.

Un autre jeune, Hassan, affirme ne pas savoir si les manifestations vont reprendre ce soir. Les autorités ont reconduit le couvre-feu ce samedi à partir de 18 heures. Et déjà, quelques groupes de jeunes manifestants se forment avec pour seul slogan, "Moubarak dégage".

Crédits photos : Marc Daou, envoyé spécial de FRANCE 24 au Caire (Égypte).

Première publication : 29/01/2011

  • CARNET DE ROUTE

    Le Caire, capitale en état de siège

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)