Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez.... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • Rythmes scolaires : la rentrée chahutée par des maires récalcitrants

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

EUROPE

Des milliers de manifestants défilent contre l'austérité

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/01/2011

Ils sont des milliers, étudiants pour beaucoup, à défiler à l'appel de syndicats contre l'austérité et l'augmentation des droits d'inscription à l'université, dont le plafond a été multiplié par trois par le gouvernement de David Cameron.

AFP - Des milliers de personnes, souvent des étudiants, ont manifesté samedi à Londres et Manchester (nord-ouest) contre l'austérité draconienne et le quasi-triplement des droits universitaires imposés par le gouvernement.

Débuté en fin de matinée, un premier défilé a rassemblé à Manchester quelques milliers de manifestants à l'appel de la Confédération des syndicats britanniques, le Trades Union Congress (TUC), et du Syndicat des universités (ULU).

Les protestataires brandissaient des pancartes demandant "un avenir", "la révolution" ou "le renversement du gouvernement".

"Nous n'allons pas rester les bras ballants devant toutes ces coupes", a assuré Emma Bates, 17 ans. "Une de mes amies m'a dit qu'elle n'irait pas à l'université car elle est terrifiée par les dettes qu'elle devrait contracter", a-t-elle ajouté dans une allusion au quasi-triplement du plafond des droits universitaires, récemment mis en place par le gouvernement.

Un important dispositif policier encadre les manifestants

Plusieurs arrestations ont été opérées quand un groupe de personnes encagoulées, pourchassées par la police, s'est écarté du tracé autorisé pour se diriger vers le centre-ville.

Peu après le lancement du défilé à Manchester, des milliers de manifestants ont commencé à marcher dans le calme en milieu de journée dans le centre de Londres, à l'appel notamment du syndicat d'étudiants ULU.

Scandant "Non aux coupes dans l'éducation", les protestaires ont défilé au son des tambours et encadrés d'un important disposifit policier, par crainte d'une répétition des violences survenues l'an dernier lors de manifestations similaires.

"Ben Ali, Moubarak... Cameron, t'es le prochain", pouvait-on lire sur une banderole, promettant au Premier ministre conservateur britannique David Cameron le même mécontentement populaire que les présidents tunisien Ben Ali et égyptien Hosni Moubarak.

Les économies budgétaires prévues par le nouveau gouvernement britannique, visent à quasiment éliminer les déficits publics d'ici à 2014-15. Elles touchent la quasi-totalité des ministères. Selon des chiffres officiels, elles vont entraîner 330.000 suppressions d'emplois dans la fonction publique.

Première publication : 29/01/2011

  • ROYAUME-UNI

    Le vote d'une hausse des frais universitaires provoque une flambée de violence

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Fronde des étudiants contre la hausse des frais universitaires

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    La cure d’austérité britannique à la loupe

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)