Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Dans le cartable d'Emamnuel Macron"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

Afrique

Moubarak nomme un vice-président et un nouveau Premier ministre

Dernière modification : 29/01/2011

Le général Souleimane, ancien chef du renseignement égyptien, a prêté serment samedi en tant que vice-président, un poste vacant depuis 1981. Ahmad Chafic, ancien ministre de l'Aviation civile, succède au Premier ministre démis hier soir.

AFP - Le président égyptien Hosni Moubarak a nommé samedi un vice-président et un Premier ministre, au lendemain de promesses de réformes et de la mise en place d'un nouveau gouvernement, après une journée d'émeutes particulièrement violentes et de manifestations contre le régime.

Situation en Égypte : le point à 19h avec notre envoyé spécial au Caire, Ygal Saadoun (29.01, GMT+1)

Le président Moubarak a nommé un vice-président pour la première fois en 30 ans de pouvoir. Il a choisi le chef du Renseignement égyptien, Omar Souleimane, pour occuper ce poste, ont rapporté les médias officiels. La télévision a montré des images du président Moubarak et de M. Souleimane prêtant serment avant de faire le salut militaire.

La télévision avait annoncé peu auparavant que le président égyptien tenait une "réunion importante avec des responsables" au siège de la présidence.

M. Moubarak avait annoncé la veille des réformes et la mise en place d'un nouveau gouvernement, à l'issue d'une quatrième journée de manifestations et d'émeutes particulièrement meurtrières appelant à la chute du régime.

Le général Souleimane joue un rôle politique important depuis plusieurs années. Il est responsable de dossiers délicats de politique étrangère, notamment celui du conflit israélo-palestinien.

Ahmad Chafic, nouveau Premier ministre égyptien

Le président Moubarak a également nommé un Premier ministre pour succéder à Ahmad Nazif et choisi le ministre de l'Aviation, le général Ahmad Chafic, pour occuper ce poste, a annoncé la télévision d'Etat.

Ahmad Chafic est une personnalité généralement appréciée au sein de l'élite égyptienne, y compris de l'opposition. De nombreux analystes avaient évoqué son nom pour éventuellement succéder au président Moubarak en cas de vacance du pouvoir.

"Ni Moubarak, ni Souleimane, on en a assez des Américains!", a réagi la foule rassemblée sur la "Place de la libération" à l'annonce de la nomination du patron des Renseignements au poste de vice-président. Pour Ossama, un de ces manifestants, cette nomination "n'est pas le bon choix". "Souleimane est l'homme de Moubarak et cela ne reflète pas un signe de changement", ajoute-t-il.

Omar Souleimane faisait partie du "premier cercle", très étroit, de M. Moubarak, 82 ans.

 

Première publication : 29/01/2011

  • FRANCE

    Paris, Berlin et Londres appellent au changement en Égypte

    En savoir plus

  • FRANCE

    Manifestation anti-Moubarak devant l'ambassade d'Égypte à Paris

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le gouvernement démissionne, les manifestants dans la rue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)