Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

Amériques

Une giganteque tempête de neige perturbe le trafic aérien américain

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/02/2011

La moitié des 50 États américains est en état d'alerte alors qu'une énorme tempête accompagnée de neige, de pluies verglaçantes et de vents violents balaie le pays. Plus de 4 000 vols ont été annulés.

AFP - Une gigantesque tempête hivernale, accompagnée de neige, de pluies verglaçantes et de rafales de vent, frappait mardi un tiers de la population américaine, provoquant l'annulation de plus de 4.000 vols et la paralysie d'une partie du pays.
              
La région affectée englobe une grande partie du "Midwest", et s'étend du Colorado à l'ouest jusqu'aux Grands Lacs, à l'est. Des alertes ont été émises dans plus de la moitié des 50 Etats américains, du Dakota du Nord au Texas en passant par le Nouveau-Mexique.
              
Les rafales de vent et les pluies verglaçantes menaçaient de transformer les routes en patinoires et de faire tomber arbres et lignes électriques. Les services de météorologie annonçaient des températures très faibles.
              
Les premières images diffusées à la télévision américaine montrent de lourdes chutes de neige à Oklahoma city (Oklahoma, centre) et des éclairs zébrant le ciel de Dallas au Texas (sud).
              
Pour Chicago, la météo nationale a indiqué qu'une "tempête hivernale" avec des rafales de vents et de lourdes chutes de neige allait rendre les déplacements "impossibles" à certains moments. Le National Weather Service a même interpellé les habitants de Chicago: "ne vous déplacez pas!"
              
La météo a également prévenu que le fait de déneiger les trottoirs pendant de telles chutes de neige pouvait s'avérer dangereux: en 1999, 40 personnes étaient mortes d'une crise cardiaque pour ces raisons. "Ne sous-estimez pas le risque", prévient la météo.
              
Plus de 4.400 vols ont par ailleurs été annulés aux Etats-Unis mardi en raison des conditions météo à venir, a rapporté un site internet spécialisé dans le trafic aérien.
              
Les compagnies aériennes ont également anticipé la journée du lendemain en annulant préventivement 2.428 vols prévus mercredi, a ajouté le site internet FlightAware.
              
Mardi matin, l'aéroport de Dallas-Fort Worth, une importante plateforme aérienne située dans le sud des Etats-Unis, a été brièvement fermé en raison de la tempête.
              
Mais l'aéroport le plus touché est celui de Chicago O'Hare avec 800 annulations pour la seule journée de mardi.
              
A Dallas, 700 vols ont été annulés, 640 à Newark, près de New York, et 780 aux aéroports new-yorkais de LaGuardia et de John F. Kennnedy.
              
"Cette tempête va avoir un impact important sur les compagnies aériennes, en particulier celles dont le +hub+ se trouve à Chicago (United et American Airlines) et Newark (Continental)", prévient FlightAware.
              
De nombreuses administrations et écoles étaient aussi fermées mardi, en raison notamment des pluies verglaçantes rendant les routes impraticables.
              
Dans un communiqué, l'agence de gestion des crises (FEMA), a observé lundi que par "sa taille et son ampleur, cette tempête ne doit pas être prise à la légère".
              
"Si vous ne l'avez déjà fait, assurez-vous que votre logement et votre famille sont préparés. Vérifiez que vos voisins, notamment les plus âgés et les jeunes enfants, sont préparés", explique la FEMA.

 

Première publication : 01/02/2011

COMMENTAIRE(S)