Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Après les inondations, un violent cyclone menace l'Australie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/02/2011

Après avoir subi les inondations, l'État du Queensland, dans le nord-est du pays, redoute l'arrivée du cyclone Yasi avec des vents soufflant jusqu'à 280 km/h. La police procède à des évacuations forcées dans les zones menacées.

REUTERS - Des milliers d'habitants et de touristes ont été évacués mardi des côtes situées dans le nord-est de l'Australie à l'approche d'un puissant cyclone susceptible de menacer les régions récemment inondées dans l'Etat du Queensland.
 
Le cyclone Yasi pourrait atteindre le pays jeudi matin avec des vents soufflant jusqu'à 280 km/h, soit des vitesses comparables à celles de l'ouragan Katrina qui a dévasté en 2005 la Nouvelle-Orléans aux Etats-Unis.
 
"Il s'agit d'un cyclone énorme et potentiellement meurtrier", a déclaré Anna Bligh, chef du gouvernement du Queensland.

Elle a précisé que Yasi gagnait en force et en vitesse à son approche de l'Australie en provenance de la mer de Corail et que des bourrasques pourraient se faire sentir dès mercredi matin.
 
Alimenté par une puissante mousson, le cyclone se déplace sur un front de 650 km. Il devrait conserver une intensité destructrice longtemps après son arrivée sur la côte et pourrait même atteindre des villes telles que Mt Isa, située quasiment un millier de kilomètres à l'intérieur des terres.
 
Plus de 400.000 personnes vivent le long de la trajectoire prévue du cyclone, notamment dans les villes de Cairns, Townsville et Mackay, qui sont aussi des sites touristiques réputés le long des récifs de la Grande Barrière.

Évacuations forcées

 
Des mines, des liaisons ferroviaires et des ports d'exportation de charbon ont été fermés. Un tiers de la récolte australienne de sucre est aussi menacé.
 
Le Queensland a déjà été frappé en décembre et en janvier par d'importantes inondations qui ont fait 35 morts.
 
"C'est une belle journée aujourd'hui mais tous les touristes sont maintenant partis et nous nous préparons à l'arrivée du cyclone", a déclaré à Reuters Elvira Montgomery, une habitante de Mission Beach.
 
"On nous annonce une marée de quatre mètres de haut et tout pourrait bien se retrouver sous les eaux", a-t-elle ajouté.
 
Un avion militaire C-130 a permis l'évacuation de l'hôpital de Cairns. Des vols commerciaux supplémentaires ont été prévus pour faire face à l'afflux attendu d'habitants et de touristes.

La police a été autorisée à procéder à des évacuations forcées dans les zones menacées.
 
"Ce n'est pas un système qui va toucher la côte puis rapidement d'éteindre", a prévenu Gordon Banks, l'un des responsables des prévisions au sein des services météorologiques australiens.
 
"Ce système pourrait pénétrer très profondément dans le nord du Queensland en tant que cyclone tropical majeur accompagné de vents dévastateurs et de très importantes précipitations", a-t-il ajouté.

 

Première publication : 01/02/2011

  • AUSTRALIE

    Les précipitations diluviennes provoquent maintenant des inondations dans le sud

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Qu'est-ce que La Niña ?

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Le Queensland redoute une nouvelle montée des eaux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)