Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le cyclone Yasi traverse le nord-est de l'Australie sans faire de victimes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/02/2011

Yasi, l'un des plus puissants cyclones que l'Australie ait jamais connus, traverse le nord-est du pays sans faire de victimes pour le moment. Tous les habitants vivant sur la trajectoire prévue du cyclone se sont terrés chez eux ou dans des abris.

AFP - Le cyclone Yasi, un des plus puissants à avoir frappé l'Australie depuis un siècle, progressait jeudi à l'intérieur des terres du nord-est du pays, occasionnant de sévères dommages dans plusieurs bourgades de la région, mais sans faire de victime.

Yasi, classé en catégorie maximale (5), a touché la terre vers minuit heure locale (07H00 GMT). Des rafales de vent jusqu'à 290 km/heure ont arraché des toitures, déraciné des arbres et détruit des câbles électriques, provoquant des coupures de courant sur la côte de l'Etat du Queensland.

Aucune victime, mort ou blessé, n'a été jusqu'à présent signalée, a annoncé le Premier ministre de l'Etat du Queensland (nord-est) Anna Bligh, ajoutant qu'il s'agissait d'un véritable "soulagement" après les prévisions alarmistes de ces derniers jours.

Mais il faut encore attendre les informations en provenance des villes les plus touchées, difficiles d'accès, pour dresser un bilan définitif, a-t-elle dit.

Formation du cyclone Yasi


Un plan d'évacuation de milliers de personnes et la légère déviation vers le sud de la trajectoire du cyclone, qui a ainsi épargné Cairns, expliquent l'absence de victime, selon les autorités.

A Cairns (130.000 habitants), centre touristique en raison de sa proximité avec la Grande barrière de corail, quelques arbres sont tombés et un petit nombre de bâtiments a été endommagé.

Dans les bourgades situées plus au sud, où 10.500 personnes s'étaient réfugiées dans des centres d'accueil, le vent a arraché les toits de plusieurs maisons, dans un vacarme semblable à celui d'un train lancé à pleine vitesse.

"Nous étions assis à la table de la cuisine, on a entendu un grand bruit de déchirure et le toit s'est envolé", a raconté à l'AFP Scott Torrens, 37 ans, qui s'abritait dans sa maison avec sa famille, près d'Innisfail, au sud de Cairns. "Ca s'est passé très vite".

Près de Tully (2.500 habitants), située dans une région agricole, Vince Silvestro, exploitant de cannes à sucre, a décrit le paysage comme une "zone de guerre".

"Il y a tant de dommages que ça en est incroyable. Nos récoltes sont entièrement détruites. La campagne a été balayée", a-t-il déclaré à l'agence AAP.

Les autorités ont demandé aux habitants de rester encore chez eux, car les vents continuent de souffler et la tempête fait encore rage le long des côtes.

"Il y a un risque de rapides montées des eaux en bord de mer et d'inondations, l'électricité est coupée et certaines zones de l'Etat sont sur la trajectoire du cyclone", a souligné le Premier ministre australien Julia Gillard.

Yasi s'affaiblissait au fur et à mesure qu'il progressait à l'intérieur des terres et est rétrogradé en catégorie 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson.

Depuis plusieurs jours, les services de météorologie australiens mettaient en garde contre Yasi, précisant qu'il s'agissait de la première tempête tropicale de catégorie 5 à balayer cette région depuis 1918.

La taille et l'intensité de Yasi ont largement dépassé celle du cyclone Tracy, qui avait dévasté la ville de Darwin (nord) en 1974, faisant 71 morts et détruisant 90% des maisons.

Le dernier cyclone important à avoir touché le Nord-Est de l'Australie est Larry, de catégorie 4, qui avait en 2006 détruit les récoltes dans la région d'Innisfail.

Le nord-est de l'Australie se remet tout juste de vastes inondations, qui ont tué une trentaine de personne et englouti sous les eaux une surface vaste comme l'Allemagne et la France.

Première publication : 03/02/2011

  • INTEMPÉRIES

    Le cyclone Yasi s'abat sur le nord-est de l'Australie

    En savoir plus

  • AUSTRALIE

    Les Australiens se terrent chez eux à l'approche du cyclone Yasi

    En savoir plus

  • INTEMPÉRIES

    Après les inondations, un violent cyclone menace l'Australie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)