Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

  • En direct : 23,25 % de participation en Algérie à 14 heures

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

Sports

Laurent Blanc face au dilemme Evra

©

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 03/02/2011

Laurent Blanc va-t-il rappeler Patrice Evra en équipe de France ? Le joueur a purgé ses sanctions pour son rôle dans la mutinerie de Knysna mais Chantal Jouanno, ministre des Sports, a fait savoir qu'elle ne voulait pas sa réintégration.

Evra ou pas Evra ? C’est toute la question posée à Laurent Blanc alors que le sélectionneur de l’équipe de France doit annoncer ce jeudi les noms des 23 joueurs qui devront affronter le Brésil, le 9 février au Stade de France, dans le cadre d’un match amical.

Franck Ribery et Patrice Evra, icônes malheureuses de la mutinerie de Knysna, ont tout deux purgé leur peine après avoir écopé de suspension de matchs pour leur implication dans la grève des joueurs qui a suivi la performance désastreuse de la France lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud à l’été 2010. Rien, en théorie, ne les empêche d’être de nouveau sélectionnables par Laurent Blanc pour cette rencontre face aux Brésiliens.

Or, si le premier, blessé au genou, est hors course, le cas de Patrice Evra a pris une nouvelle tournure depuis la déclaration, le 29 janvier, de la ministre des Sports Chantal Jouanno. En jugeant "inadmissible" un retour des frondeurs en équipe de France, Chantal Jouanno soulevait l’éternel sujet de la moralité dans le sport.

Faisant écho à la réponse de Fernand Duchaussoy, président de la Fédération française de football, le lendemain dans la presse, Laurent Blanc a répondu lundi à la ministre, invoquant sa "liberté". Et nul doute qu'il fera à nouveau passer le même message. Si Mme Jouanno s'est placée sur le terrain de la morale, le sélectionneur a toujours fait savoir que seuls les critères sportifs guideraient ses choix. Mais rien ne dit que cela suffise à garantir le retour d'Evra en sélection.

La bonne performance de son remplaçant, Eric Abidal, face à l’Angleterre (2-1), le 17 novembre dernier, a montré que le défenseur du FC Barcelone pouvait apporter des solutions offensives et une stabilité défensive aux Bleus au poste d'arrière gauche. A moins d'éjecter la doublure actuelle d'Abidal, Gaël Clichy, il sera donc délicat de faire une place à Evra dans un groupe qui a retrouvé un équilibre en signant quatre victoires consécutives.

Plus qu’un choix sportif, la sélection de l’ex-capitaine des Bleus pourrait être un signal fort envers le gouvernement qui, depuis le Mondial, s’est autorisé des ingérences à la limite de la charte de la Fifa.

Première publication : 03/02/2011

  • FOOTBALL

    Chantal Jouanno milite contre le retour de Ribéry et d'Évra chez les Bleus

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Le maillot qui valait 320 millions d’euros

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)