Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

EUROPE

L'agresseur d'un caricaturiste de Mahomet écope de neuf ans de réclusion

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/02/2011

Le Somalien Mohamed Geele, jugé coupable jeudi de tentatives de "terrorisme" et de meurtre contre le caricaturiste Kurt Westergaard (photo) par le tribunal d'Aarhus, a été condamné à neuf ans de réclusion.

AFP - Le Somalien Mohamed Geele a été condamné vendredi à neuf ans de prison pour tentatives de "terrorisme" et de meurtre contre le caricaturiste danois de Mahomet, Kurt Westergaard, ainsi que pour des violences graves contre un policier, a annoncé le tribunal d'Aarhus.

"Mohamed Geele est condamné à neuf ans de prison et à l'expulsion à vie du Danemark" à l'expiration de sa peine, a indiqué la présidente du tribunal, Ingrid Thorsboe.

Son avocat, Niels Strauss, a fait appel immédiatement de cette condamnation, demandant "l'acquittement de (son) client pour les charges de terrorisme, et des circonstances atténuantes pour les autres charges".

L'accusation publique avait requis jeudi, après l'annonce du verdict de culpabilité, un minimum de 12 ans de détention.

Le Somalien, âgé de 29 ans, "devra payer également des dédommagements de 10.000 couronnes danoises (1.300 euros) à Kurt Westergaard ainsi que les frais du procès", a ajouté Mme Thorsboe.

Elle a précisé que "Mohamed Geele demeurerait en détention préventive jusqu'à son procès en appel".

Interrogé par l'AFP, Me Strauss a indiqué que Mohamed Geele, resté impassible à la lecture du verdict, "n'était pas surpris par ce jugement au vu des lourdes charges retenues contre lui".

Cette sentence, même si elle est "moins sévère" que celle réclamée par la procureure, montre "que le recours à l'article de loi sur le terrorisme est douteux et vague, laissant place à une interprétation très large", a estimé Me Strauss.

Selon lui, "c'est la première fois qu'une agression contre une seule personne est taxée de terrorisme", ce qui "n'est guère fondé".

"Les trois juges du tribunal se sont basés sur une législation adoptée en toute hâte en 2002 par le Parlement à la suite des attentats du 9 septembre 2001 aux Etats-Unis et sur les déclarations de l'UE sur le terrorisme", a-t-il expliqué.

La procureure Kirsten Dyrman s'est déclarée de son côté "satisfaite de ce verdict" et de l'interdiction de séjour à vie dans le pays du condamné.

"Qu'il ait eu trois ans de prison de moins que ce que j'ai requis est dû au fait que Kurt Westergaard n'a pas souffert physiquement" de cette agression, a-t-elle estimé.

Dans la soirée du 1er janvier 2010, Mohamed Geele avait fait irruption dans la maison du dessinateur près d'Aarhus, armé d'une hache et d'un couteau, en criant qu'il voulait le tuer parce qu'il avait offensé le prophète et les musulmans.

Kurt Westergaard, 75 ans, s'était réfugié dans sa salle de bains sécurisée, obligeant l'agresseur à quitter la maison avant d'être blessé par balles par la police.

Il avait poursuivi en le menaçant de sa hache un policier qui avait dû faire usage de son arme pour le blesser et le maîtriser.

Première publication : 04/02/2011

  • DANEMARK

    L'agresseur d'un caricaturiste de Mahomet jugé coupable de terrorisme

    En savoir plus

  • DANEMARK

    Chronologie de l'affaire des caricatures de Mahomet

    En savoir plus

  • DANEMARK

    L'auteur des caricatures décriées de Mahomet quitte la presse

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)