Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

Sports

France-Écosse : l'avis des Experts

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 04/02/2011

Avant l'entrée du XV de France dans le Tournoi des six nations face à l'Écosse, anciens joueurs internationaux et observateurs nous donnent leur sentiment sur ce math couperet.

"Je vois mal les Écossais s’imposer"

"Ce match ne sera pas un vrai test pour l’équipe de France. L’Australie (vainqueur de la France en décembre, ndlr) était l'une des meilleures sélections au monde. En revanche, cette équipe d’Écosse fait partie des plus faibles, au même niveau, à mon sens, que l’Italie. Même s’il ne faut jamais sous-estimer l’adversaire, je vois mal les Écossais s’imposer. Si on perd, c’est vraiment qu’il faut repartir de zéro.  Mais on connaît mal cette équipe écossaise. Excepté Hugo Southwell (arrière au Stade Français, ndlr) qui évolue en France, les autres nous sont inconnus. "

Didier Camberabéro, ouvreur et buteur du XV de France de 1982 à 1991 (36 sélections)


"Les 10-15 premières minutes seront cruciales"

"La défaite face à l’Australie a eu un effet dévastateur sur le moral des Français. Je pense que le discours d’Andy Robinson (sélectionneur de l’Écosse, ndlr) à ses joueurs portera sur cet événement. Les 10-15 premières minutes seront cruciales : s’ils arrivent à faire douter les Français, les Écossais peuvent avoir une chance de l’emporter. De plus, pour la première fois depuis longtemps, Andy Robinson n’a aucun joueur blessé. Il pourra faire tourner son effectif qui reste sur une série de belles victoires (quatre victoires dont une en match test contre l’Afrique du Sud, 21-17, ndlr). Mais les Français restent de loin les favoris et comme d’habitude ils seront très difficiles à jouer."

John Rutherford, demi d’ouverture du XV d'Ecosse entre 1979 et 1987 (42 sélections)



"La pression sera du côté de la France"

Les hommes de Lièvremont sortent d’une humiliante défaite face à l’Australie (19-52) et de l’autre côté, l’Écosse a enchaîné une série de victoires prestigieuses. La pression sera du côté de la France. Cependant, les Écossais possèdent peut-être des joueurs de qualité mais ce ne sont pas forcément des joueurs de talent. Ils souffrent dans les phases de conquête et ont un trois-quart centre hésitant. Ce sont leurs deux points faibles. Du côté du XV de France, Maxime Mermoz et François Trinh-Duc, deux joueurs qui n’étaient pas sur la pelouse contre l’Australie, ont un immense talent et devraient apporter énormément à la France."

Jérôme Prévost, journaliste à Midi Olympique

Première publication : 04/02/2011

  • TOURNOI DES SIX-NATIONS

    Retour des Toulousains, Bastareaud reste sur la touche

    En savoir plus

  • RUGBY - TOURNÉE D'AUTOMNE

    Les Wallabies écrasent le XV de France 59 à 16

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)