Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Afrique

Sarkozy condamne fermement "les atteintes au droit de la presse"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/02/2011

À l'occasion d'un sommet de l'UE, Nicolas Sarkozy a condamné les atteintes au droit de la presse qui ont eu lieu au cours des manifestations égyptiennes ces derniers jours. Il entend toutefois laisser le peuple mener sa transition démocratique.

AFP - Le président français Nicolas Sarkozy a condamné fermement vendredi "toutes les atteintes aux droits de l'homme" en Egypte, notamment celles visant la presse, mais entend laisser aux seuls Egyptiens le choix des moyens de la transition démocratique qu'il souhaite.

"Nous condamnons avec une grande force les atteintes au droit de la presse, à la liberté d'informer et les menaces qui ont été proférées à l'endroit des journalistes", a déclaré M. Sarkozy devant la presse à l'issue d'un sommet de l'UE à Bruxelles.

"J'ai été choqué par ce qui s'est passé à l'endroit des journalistes (...) les menaces sur la presse sont inadmissibles et inqualifiables", a-t-il poursuivi, "et si ça devait se poursuivre, cela aurait des conséquences graves dans les relations que nous pourrions avoir avec un pays quel qu'il soit qui se laisserait aller à de tels comportements", a-t-il dit.

Le chef de l'Etat français s'est à nouveau prononcé pour une transition démocratique rapide en Egypte, mais s'est catégoriquement refusé à en préciser les modalités, notamment un éventuel départ du président Hosni Moubarak.

"Ce n'est certainement pas à moi de dire qui doit prendre la responsabilité (de ce processus), quand et comment. Ce qui compte, c'est que la transition démocratique se fasse sans tarder (...) nous voulons un processus démocratique sans délai, mais nous laissons aux Egyptiens le soin de déterminer qui doit le conduire et comment", a-t-il plaidé.

Evoquant le risque d'une prise du pouvoir par les islamistes en Egypte, Nicolas Sarkozy a estimé que l'existence d'un "risque que ça tourne mal en terme d'intégrisme, ce n'est pas un raisonnement qui peut être acceptable". "On ne peut pas refuser une aspiration démocratique parce qu'il y a un risque", a conclu le président français.
 

Première publication : 04/02/2011

  • FINANCES

    Un "battement d'ailes" de Ben Bernanke peut-il provoquer une révolte en Égypte ?

    En savoir plus

  • LIVEBLOGGING

    Des centaines de milliers de manifestants dans les rues pour la "Journée de départ"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)