Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

Afrique

Les pro-Gbagbo dénoncent la venue de Blaise Compaoré à Abidjan

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 05/02/2011

Plusieurs milliers de partisans du président ivoirien sortant se sont réunis ce samedi dans la capitale économique pour dénoncer la venue, dimanche, du chef de l'État burkinabè, dépêché par l'Union africaine (UA) pour dénouer la crise.

Des partisans du président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, se sont réunis à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, pour dénoncer la présence du chef de l'État burkinabè au sein du panel de l'Union africaine (UA) chargé de dénouer la crise ivoirienne.

Des experts envoyés par le panel de chefs d'État africains chargé de dénouer la crise ivoirienne seront à Abidjan de dimanche à jeudi pour en rencontrer les principaux protagonistes, a-t-on appris vendredi auprès de l'UA.

"Les experts arrivent dimanche. Leur séjour est prévu jusqu'au jeudi 10" février, a déclaré à l'AFP, Ambroise Nyonsaba, représentant de l'UA en Côte d'Ivoire. "Ils vont rencontrer les acteurs (de la crise), des diplomates, la société civile", a-t-il poursuivi.

Ces experts rédigeront un rapport pour les cinq chefs d'État africains désignés par l'organisation continentale, qui doivent se retrouver le 20 février, à Nouakchott (Mauritanie) avant de se rendre eux-mêmes à Abidjan, a ajouté M. Nyonsaba.

Un pays, deux présidents
Mis en place à la fin de janvier, le panel est présidé par le chef de l'État mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et comprend aussi Idriss Déby (Tchad), Jacob Zuma (Afrique du Sud), Blaise Compaoré (Burkina Faso) et Jakaya Kikwete (Tanzanie). Ils ont jusqu'à fin février pour arrêter des décisions "contraignantes".

Il s'agit d'"amener Alassane Ouattara à exercer la réalité du pouvoir" dans le pays "par la négociation", avait précisé le président de la Commission de l'UA, le Gabonais Jean Ping.

Comme la quasi-totalité de la communauté internationale, l'UA reconnaît Alassane Ouattara comme président élu à l'issue du scrutin du 28 novembre, et réclame le départ du président sortant Laurent Gbagbo, qui a fermement rejeté cette éventualité.


 

Première publication : 05/02/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Des dizaines de milliers d'Ivoiriens prêts à fuir le pays, selon l'ONU

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le camp Ouattara appelle les Ivoiriens à cesser de payer leurs impôts

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'Union africaine va nommer un "panel" de chefs d'État pour dénouer la crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)