Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Afrique

Les pro-Gbagbo dénoncent la venue de Blaise Compaoré à Abidjan

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 05/02/2011

Plusieurs milliers de partisans du président ivoirien sortant se sont réunis ce samedi dans la capitale économique pour dénoncer la venue, dimanche, du chef de l'État burkinabè, dépêché par l'Union africaine (UA) pour dénouer la crise.

Des partisans du président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, se sont réunis à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, pour dénoncer la présence du chef de l'État burkinabè au sein du panel de l'Union africaine (UA) chargé de dénouer la crise ivoirienne.

Des experts envoyés par le panel de chefs d'État africains chargé de dénouer la crise ivoirienne seront à Abidjan de dimanche à jeudi pour en rencontrer les principaux protagonistes, a-t-on appris vendredi auprès de l'UA.

"Les experts arrivent dimanche. Leur séjour est prévu jusqu'au jeudi 10" février, a déclaré à l'AFP, Ambroise Nyonsaba, représentant de l'UA en Côte d'Ivoire. "Ils vont rencontrer les acteurs (de la crise), des diplomates, la société civile", a-t-il poursuivi.

Ces experts rédigeront un rapport pour les cinq chefs d'État africains désignés par l'organisation continentale, qui doivent se retrouver le 20 février, à Nouakchott (Mauritanie) avant de se rendre eux-mêmes à Abidjan, a ajouté M. Nyonsaba.

Un pays, deux présidents
Mis en place à la fin de janvier, le panel est présidé par le chef de l'État mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz et comprend aussi Idriss Déby (Tchad), Jacob Zuma (Afrique du Sud), Blaise Compaoré (Burkina Faso) et Jakaya Kikwete (Tanzanie). Ils ont jusqu'à fin février pour arrêter des décisions "contraignantes".

Il s'agit d'"amener Alassane Ouattara à exercer la réalité du pouvoir" dans le pays "par la négociation", avait précisé le président de la Commission de l'UA, le Gabonais Jean Ping.

Comme la quasi-totalité de la communauté internationale, l'UA reconnaît Alassane Ouattara comme président élu à l'issue du scrutin du 28 novembre, et réclame le départ du président sortant Laurent Gbagbo, qui a fermement rejeté cette éventualité.


 

Première publication : 05/02/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Des dizaines de milliers d'Ivoiriens prêts à fuir le pays, selon l'ONU

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le camp Ouattara appelle les Ivoiriens à cesser de payer leurs impôts

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    L'Union africaine va nommer un "panel" de chefs d'État pour dénouer la crise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)