Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Afrique

Des assaillants ont fait exploser un gazoduc approvisionnant la Jordanie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2011

Un groupe d'inconnus a attaqué un gazoduc égyptien approvisionnant la Jordanie, près de la bande de Gaza. Les fournitures de gaz vers Israël et la Jordanie ont momentanément été coupées. L'incendie a rapidement été circonscrit.

AFP - Des inconnus ont lancé une attaque à l'explosif samedi contre un gazoduc en Egypte approvisionnant la Jordanie, poussant les autorités à couper l'approvissonement sur deux conduites dont l'une livrant du gaz à Israël, à l'AFP un responsable égyptien.

Le gazoduc, qui se divise en deux sections, l'une acheminant du gaz vers la Jordanie, l'autre vers Israël, se trouve dans la localité de Lehfen, dans le nord du Sinaï.

"Le gazoduc vers la Jordanie a été attaqué et l'approvisionnement d'Israël interrompu", a dit le responsable. Dans un premier temps, il avait dit que la conduite approvisionnant Israël avait été la cible de l'attaque.

L'armée a pris des mesures pour empêcher une propagation du feu, a ajouté le responsable, alors que les services de secours travaillaient à l'éteindre.

On ignorait dans l'immédiat qui est responsable de l'attaque, ou si elle était liée à la contestation populaire qui réclame pour le 12e jour le départ du président Hosni Moubarak.

A Jérusalem, la radio israélienne, citant des propos du gouverneur égyptien d'El-Arich, a affirmé que l'attaque menée à l'aube n'avait pas causé de dommages au gazoduc sous-marin long de 100 km qui achemine le gaz depuis Al-Arich (Egypte) jusqu'au port israélien d'Ashkelon, près de Tel-Aviv.

L'incendie a été circonscrit au bout de trois heures, a ajouté la radio en affirmant que les fournitures de gaz vers Israël et la Jordanie ont momentanément été coupées, selon des mesures d'urgence prévues.

Israël a décidé d'interrompre provisoirement ses importations de gaz naturel égyptien, après des consultations entre le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre des Infrastructures Ouzi Landau, selon la radio israélienne.

L'Egypte, qui a été le premier pays arabe à signer la paix avec l'Etat hébreu en 1979, assure 40% du gaz naturel à Israël.

En juin, la police égyptienne avait renforcé la sécurité le long de la conduite transportant du gaz naturel vers Israël, après que des bédouins recherchés par les autorités ont menacé de la saboter.

Les relations entre la police et les bédouins du Sinaï sont souvent tendues et les organisations de défense des droits de l'Homme ont critiqué la politique envers cette population qui se plaint de harcèlement et de discrimination.

Le 1er février, Israël a dit qu'il s'inquiétait de plus en plus pour ses approvisionnements en gaz naturel en provenance de l'Egypte, à la suite de la révolte qui secoue ce pays avec lequel l'Etat hébreu a conclu en décembre des accords sur la fourniture d'au moins 1,4 milliard de mètres cubes.

L'Egypte a commencé en février 2008 à honorer un contrat signé en 2005 avec EMG portant sur la livraison annuelle sur 15 ans de 1,7 md de m3 de gaz naturel à Israël. Sitôt connue, l'exécution de ce contrat a suscité une levée de boucliers de l'opposition égyptienne y compris des Frères musulmans.

Achevé en 2007, un gazoduc sous-marin long de 100 km achemine le gaz depuis Al-Arich jusqu'au port israélien d'Ashkelon, près de Tel-Aviv.

 


 

Première publication : 05/02/2011

  • ÉGYPTE

    La direction du parti au pouvoir démissionne, les Égyptiens restent mobilisés

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Trois scénarios possibles pour une sortie de crise égyptienne

    En savoir plus

  • LIVEBLOGGING

    Des centaines de milliers de manifestants dans les rues pour la "Journée de départ"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)