Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Les candidats à la présidentielle afghane acceptent de partager le pouvoir

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

Afrique

Rome confirme le rapt d'une touriste italienne dans le sud du pays

Vidéo par Achren VERDIAN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/02/2011

Une touriste italienne âgée de 56 ans a été enlevée dans le sud de l'Algérie ce mercredi, selon la gendarmerie algérienne. Une information confirmée vendredi par le ministère italien des Affaires étrangères.

AFP - Le ministère italien des Affaires étrangères a confirmé vendredi, dans un communiqué, l'enlèvement d'une touriste italienne dans le sud de l'Algérie et demandé aux autorités algériennes de "ne pas prendre d'initiatives" qui mettent en danger sa sécurité.

"Il a été demandé aux interlocuteurs algériens compétents de ne pas prendre d'initiatives qui (...) puissent mettre en danger la sécurité de la citoyenne italienne", a indiqué la Farnesina.

Le ministère, "comme dans toutes les affaires d'enlèvement de citoyens italiens, gardera la réserve nécessaire sur cette affaire afin de ne pas interférer avec les activités de recherche", a-t-il été précisé.

Selon le ministère, qui cite la gendarmerie algérienne, "le 2 février à 18H30 au sud de la ville de Djanet, à 90 km de la frontière avec le Niger, une touriste italienne aurait été enlevée alors qu'elle se trouvait en compagnie de trois Algériens faisant une excursion organisée par une agence de voyages".

"Les kidnappeurs présumés auraient relâché les accompagnateurs et se seraient éloignés avec la citoyenne italienne", a-t-il indiqué.

Selon l'agence algérienne APS, les ravisseurs ont autorisé leur otage à avertir à l'aide de leur téléphone cellulaire (Thuraya), le patron de l’agence de voyages qui avait organisé son périple à Djanet. Ce dernier a aussitôt donné l'alerte.

Fin septembre, après l'enlèvement de sept otages dans le nord du Niger, l'Algérie, la Mauritanie, le Niger et le Mali s'étaient mis d'accord pour créer un centre commun de renseignements à Alger dans la foulée de la création d'un comité d'état-major opérationnel commun à Tamanrasset (sud algérien).

Mais aucune information n'a jamais été publiée sur les activités de ce groupement militaire sahélien.

Première publication : 05/02/2011

  • ALGÉRIE

    Une touriste italienne portée disparue dans le sud du pays

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Les sept otages enlevés par Aqmi ne seraient plus au Mali

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)