Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Moyen-orient

Les islamistes refusent d'intégrer le nouveau gouvernement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/02/2011

Le chef du puissant parti d'opposition du Front de l'action islamique (FAI), cheikh Hamzeh Mansour, a annoncé qu'il avait "refusé" une offre pour participer au nouveau gouvernement jordanien.

AFP - Les islamistes ont "refusé" une offre de faire partie du nouveau gouvernement jordanien, a affirmé dimanche à l'AFP le chef du puissant parti d'oppposition du Front de l'Action islamique (FAI), cheikh Hamzeh Mansour.

"Nous avons reçu une offre d'entrer au gouvernement de M. Maarouf Bakhit que nous avons refusée", a déclaré M. Mansour.

"Je ne peux pas vous donner les détails de cette offre. Tout ce que je peux dire est que notre participation à un gouvernement dans les circonstances actuelles est hors de question", a-t-il ajouté.

M. Mansour a souligné que le FAI ne participerait à un gouvernement que dans le cadre d'un "consensus national après des élections législatives sur la base d'une loi équitable".

Le roi Abdallah II a limogé le 2 février le Premier ministre Samir Rifaï pour calmer la rue qui réclamait son départ, et désigné Maarouf Bakhit en le chargeant d'un vaste programme de réformes politiques et économiques.

M. Bakhit a affirmé samedi à l'AFP qu'il souhaitait former un gouvernement "aussi représentatif que possible", qui comporterait des "personnalités crédibles et proches du peuple". Il a assuré que ce gouvernement serait formé "avant jeudi".

Le Front de l'action islamique (FAI), branche politique des Frères musulmans, a critiqué le choix de M. Bakhit, mais ses dirigeants ont rencontré le Premier ministre désigné, puis le roi Abdallah II. "Nous avons entendu des promesses de réformes, nous attendons des actes", a expliqué un responsable du FAI.

Les islamistes réclament en premier lieu une modification de la loi électorale au système uninominal, qu'ils considèrent à leur désavantage et qui les a poussés à boycotter les dernières élections législatives en novembre.

La Jordanie est en proie à un mouvement de contestation sociale et politique qui s'est traduit par plusieurs manifestations, rappelant celles qui on provoqué la chute du président Zine El Abidine Ben Ali mi-janvier en Tunisie et menacent actuellement le régime du président Hosni Moubarak en Egypte.

Première publication : 06/02/2011

  • JORDANIE

    Le roi Abdallah II nomme un nouveau Premier ministre pour tenter d'apaiser la rue

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Des milliers de manifestants à Amman à l'appel des Frères musulmans

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Le gouvernement se défend de toute tentative pour étouffer la contestation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)