Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Le Hamas affirme qu’il n’a pas d’informations sur le soldat israélien porté disparu

    En savoir plus

  • Des dizaines de morts après une explosion dans une usine chinoise

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Moyen-orient

Les islamistes refusent d'intégrer le nouveau gouvernement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/02/2011

Le chef du puissant parti d'opposition du Front de l'action islamique (FAI), cheikh Hamzeh Mansour, a annoncé qu'il avait "refusé" une offre pour participer au nouveau gouvernement jordanien.

AFP - Les islamistes ont "refusé" une offre de faire partie du nouveau gouvernement jordanien, a affirmé dimanche à l'AFP le chef du puissant parti d'oppposition du Front de l'Action islamique (FAI), cheikh Hamzeh Mansour.

"Nous avons reçu une offre d'entrer au gouvernement de M. Maarouf Bakhit que nous avons refusée", a déclaré M. Mansour.

"Je ne peux pas vous donner les détails de cette offre. Tout ce que je peux dire est que notre participation à un gouvernement dans les circonstances actuelles est hors de question", a-t-il ajouté.

M. Mansour a souligné que le FAI ne participerait à un gouvernement que dans le cadre d'un "consensus national après des élections législatives sur la base d'une loi équitable".

Le roi Abdallah II a limogé le 2 février le Premier ministre Samir Rifaï pour calmer la rue qui réclamait son départ, et désigné Maarouf Bakhit en le chargeant d'un vaste programme de réformes politiques et économiques.

M. Bakhit a affirmé samedi à l'AFP qu'il souhaitait former un gouvernement "aussi représentatif que possible", qui comporterait des "personnalités crédibles et proches du peuple". Il a assuré que ce gouvernement serait formé "avant jeudi".

Le Front de l'action islamique (FAI), branche politique des Frères musulmans, a critiqué le choix de M. Bakhit, mais ses dirigeants ont rencontré le Premier ministre désigné, puis le roi Abdallah II. "Nous avons entendu des promesses de réformes, nous attendons des actes", a expliqué un responsable du FAI.

Les islamistes réclament en premier lieu une modification de la loi électorale au système uninominal, qu'ils considèrent à leur désavantage et qui les a poussés à boycotter les dernières élections législatives en novembre.

La Jordanie est en proie à un mouvement de contestation sociale et politique qui s'est traduit par plusieurs manifestations, rappelant celles qui on provoqué la chute du président Zine El Abidine Ben Ali mi-janvier en Tunisie et menacent actuellement le régime du président Hosni Moubarak en Egypte.

Première publication : 06/02/2011

  • JORDANIE

    Le roi Abdallah II nomme un nouveau Premier ministre pour tenter d'apaiser la rue

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Des milliers de manifestants à Amman à l'appel des Frères musulmans

    En savoir plus

  • JORDANIE

    Le gouvernement se défend de toute tentative pour étouffer la contestation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)