Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" serait déprogrammé du FESPACO

En savoir plus

FOCUS

Élections européennes : l'enjeu de l'immigration

En savoir plus

FOCUS

Les officiers du LAPD équipés de caméras portatives

En savoir plus

FOCUS

En Tunisie, le tourisme reprend des couleurs

En savoir plus

FOCUS

Le FPÖ ou la nostalgie d'un "monde allemand"

En savoir plus

FOCUS

Les médias pakistanais n’hésitent plus à s’autocensurer

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fumio Kishida , ministre des Affaires étrangères du Japon

En savoir plus

POLITIQUE

"Le vrai problème, c’est le fonctionnement de l’État grec"

En savoir plus

EUROPE

Quatre enfants périssent dans l'incendie d'un campement de Roms

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/02/2011

Un incendie qui s'est déclaré, ce dimanche soir, dans un campement de la capitale italienne où résident des Roms a coûté la vie à quatre enfants âgés de 3 à 11 ans. L'origine des flammes reste pour l'heure inconnue.

AFP - Quatre enfants âgés de trois, cinq, sept et onze ans sont morts dimanche dans un incendie dans un camp de Roms de la capitale italienne, a déclaré à l'AFP un porte-parole des pompiers de Rome.

"Les corps étaient à moitié carbonisés et il se pourrait qu'il y ait une cinquième victime", a-t-il précisé. "Des vérifications sont en cours, l'incendie vient à peine d'être éteint", a-t-il ajouté.

Selon l'agence Ansa, quatre autres personnes seraient portées disparues.

L'incendie s'est déclenché, pour des raisons encore inconnues, aux environs de 20H30 (19H30 GMT) dans un baraquement situé dans un campement le long de l'Appia Nuova, une des grandes artères partant de la porte San Giovanni, dans l'est de la ville, en direction de l'aéroport de Ciampino.

Selon les ONG, une dizaine de milliers de Roms vivent dans la capitale italienne et sa banlieue. La plupart vivent dans des installations illégales dont la prochaine fermeture avait été annoncée l'an dernier par la mairie de Rome.

Trois nouveaux campements légaux, comme il en existe déjà sept autour de la capitale italienne, doivent être construits d'ici fin 2011 avec pour objectif d'accueillir 6.000 Roms.
 

Première publication : 06/02/2011

COMMENTAIRE(S)