Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Afrique

Un jeune chômeur tente de s'immoler par le feu à Alger

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/02/2011

Alors qu'une coalition de partis politiques, de syndicats et d'associations appelle à un rassemblement le 12 février à Alger, un homme a tenté de s'immoler par le feu, dimanche, lors d'une manifestation contre le chômage.

REUTERS - Un Algérien a tenté de s'immoler par le feu dimanche durant une petite manifestation contre le chômage devant le bâtiment du ministère du Travail à Alger. L'homme, qui rejoignait un attroupement d'une trentaine de protestataires, s'est aspergé d'essence avec un jerrycan et a tenté d'y mettre le feu avec un briquet.

Un journaliste qui assistait à la scène s'est alors précipité sur lui pour le plaquer à terre avant qu'il ne puisse s'enflammer, rapporte un caméraman de Reuters. Des policiers ont emmené l'homme à l'intérieur du ministère.

Reportage de Kamel Zait, correspondant de France 24 à Alger (avec Achren Verdian)

La révolution qui a chassé le président Zine ben Ali du pouvoir le 14 janvier en Tunisie voisine avait été déclenché par l'immolation d'un jeune chômeur diplômé réduit à la condition de marchand de légumes ambulant.

Depuis, nombre d'immolations ou tentatives d'immolation par le feu ont été recensées à travers le monde arabe, y compris plusieurs en Algérie-même.

Selon les chiffres officiels, le taux de chômage en Algérie se situe autour de 10%, mais il atteindrait le double parmi la jeunesse, majoritaire dans la population.

"Que font ces gens au pouvoir ? Ils n'ont plus droit d'être là", s'est indigné Abdou Bendjoudi, un des organisateurs de la manifestation de dimanche. "Si le gouvernement ne fait rien, la catastrophe se rapprochera. Ce qui est arrivé en Egypte et en Tunisie risque d'arriver ici", a-t-il prédit.

Une coalition de partis politiques d'opposition, de syndicats et d'associations appellent à un rassemblement contre le pouvoir du président Abdelaziz Bouteflika le 12 février à  Alger, malgré l'interdiction de manifester dans la capitale.
 

Première publication : 07/02/2011

  • ALGÉRIE

    Bouteflika s'apprête à lever l'état d'urgence, en vigueur depuis 1992

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Des grèves et une marche de l'opposition prévues à Alger

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)